Mobilisation contre le jeu «Active Shooter»

Etats-UnisUne campagne a été lancée contre un jeu video, simulant une fusillade dans une école, qui doit sortir ces jours aux Etats-Unis.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des familles et amis d'élèves récemment tués par balle dans leur lycée aux Etats-Unis ont pris la tête d'une campagne contre la sortie d'un jeu vidéo simulant une fusillade en milieu scolaire.

«Active Shooter» doit être lancé le 6 juin, selon sa page de présentation sur la plateforme de jeux vidéo Steam, propriété du développeur Valve Corporation.

Ce jeu, qui sera vendu de 5 à 10 dollars l'unité, propose aux joueurs d'endosser le rôle soit du tireur, soit des policiers d'intervention.

«Depuis que ma fille a été tuée pour de vrai dans une fusillade à l'école, j'ai vu et entendu beaucoup d'horreurs ces derniers mois. Ce jeu est l'une des pires», a réagi Fred Guttenberg, le père d'une adolescente victime d'un tireur en février à Parkland (Floride).

Ryan Petty, un autre père endeuillé de Parkland, a estimé «répugnant» qu'un développeur de jeux vidéo tire profit d'une «présentation séduisante de tragédies qui frappent nos écoles dans tout le pays».

Bill Nelson, sénateur de Floride, a lui estimé «impardonnable» l'existence d'un tel jeu, moins de quatre mois après qu'un jeune homme de 19 ans a tué 17 personnes au lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland, dans cet Etat ou les armes pullulent.

Depuis, les Etats-Unis ont connu une nouvelle fusillade meurtrière dans un autre lycée, cette fois au Texas: un élève de 17 ans, muni des armes de son père, a tué le 18 mai 10 personnes.

Mardi après-midi, plus de 100'000 personnes avaient signé une pétition sur le site change.org pour exiger que Valve Corporation renonce à sortir «Active Shooter».

Emma Gonzalez, David Hogg ou encore Jaclyn Corin, des jeunes rescapés de la fusillade de Parkland, ont également joint leur voix à cet appel.

Tout juste sortis de l'adolescence, ils sont devenus des militants très en vue d'un mouvement national appelant à un durcissement de la législation sur les armes aux Etats-Unis. (afp/nxp)

Créé: 29.05.2018, 22h27

Articles en relation

Le recueillement après le drame de Santa Fe

Fusillade au Texas Après la fusillade de Santa Fe, les Texans se sont recueillis à l'église et lors d'un match de base-ball, entre tristesse et fatalisme. Plus...

«Il a ouvert la porte puis il lui a tiré dans la poitrine»

Fusillade du Texas Les élèves du lycée de Santa Fe sont traumatisés après la fusillade qui a fait 10 morts vendredi. Ils décrivent des scènes «terrifiantes». Plus...

Une fusillade dans un lycée fait 10 morts

Etats-Unis Un jeune homme a ouvert le feu vendredi dans un lycée texan, aux Etats-Unis. Dix personnes sont décédées. Plus...

Fusillade dans un golf de Trump en Floride

Etats-Unis La police a blessé un homme armé et enveloppé dans un drapeau américain, vendredi au club de golf Trump National Doral. Plus...

Fusillade dans un golf de Trump en Floride

Etats-Unis La police a blessé un homme armé et enveloppé dans un drapeau américain, vendredi au club de golf Trump National Doral. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

CarPostal franchit la ligne, paru le 16 juin
(Image: Valott) Plus...