Passer au contenu principal

Le mode de l'actu : Anaconda

Les militaires ont toujours fait preuve d’une grande imagination pour nommer leurs opérations. Depuis lundi, ceux de l’OTAN n’ont plus que le nom de ce sympathique serpent constricteur aux lèvres. Anaconda est en effet le nom donné aux grandes manœuvres organisées par l’Alliance atlantique en Pologne impliquant plus de 30 000 soldats de 24 pays, dont 14 000 Américain. Comme au bon vieux temps de la guerre froide, le scénario de cet exercice de dix jours prévoit la défense de «l’Union des Bleus» face à un agresseur imaginaire appelé «l’Union des Rouges», qui a pour cible les pays baltes et le nord de la Pologne.

Anaconda se déroule à un mois d’un sommet de l’OTAN qui doit se tenir à Varsovie les 8 et 9 juillet pour consacrer le renforcement de sa défense en Europe de l’Est.

Pas une première

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.