Monsanto condamné pour l'intoxication d'un agriculteur

FranceLe géant américain des pesticides a été condamné jeudi en appel à Lyon pour l'intoxication d'un agriculteur français avec un herbicide pour le maïs, le Lasso.

Le céréalier français avait été intoxiqué en avril 2004 après avoir inhalé des vapeurs de Lasso, un herbicide de Monsanto qu'il utilisait dans sa culture du maïs.

Le céréalier français avait été intoxiqué en avril 2004 après avoir inhalé des vapeurs de Lasso, un herbicide de Monsanto qu'il utilisait dans sa culture du maïs. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est une première en France: la cour d'appel de Lyon a confirmé qu'un herbicide de Monsanto était responsable de l'intoxication d'un agriculteur français. Le groupe américain devra donc bien l'indemniser «entièrement».

«Ouf, les firmes ne sont pas au-dessus des lois», a réagi le plaignant, Paul François. Très ému, il a salué une «décision historique» au cabinet de son avocat parisien Me François Lafforgue.

«Les firmes qui mettent sur le marché ces produits doivent comprendre que dorénavant elles ne pourront plus se défausser de leurs responsabilités», estime dans un communiqué Maria Pelletier, présidente de Générations futures, l'association de lutte contre les pesticides.

«Il est temps que ces firmes cessent d'exposer des pans entiers de populations à ces produits dont la toxicité et la dangerosité n'est plus à démontrer», poursuit-elle.

L'avocat de Monsanto, Jean-Daniel Bretzner, a de son côté critiqué une décision «très surprenante eu égard aux inexactitudes et aux erreurs qui émaillent la thèse de Paul François». «Mais ça n'est qu'une étape et la discussion va se poursuivre, le combat va se poursuivre», a-t-il déclaré à l'AFP, laissant entendre que le géant américain des semences et de l'agrochimie formera «vraisemblablement» un pourvoi en cassation.

Cause identifiée

Paul François, céréalier à Bernac, avait été intoxiqué en avril 2004 après avoir inhalé des vapeurs de Lasso, un herbicide de Monsanto qu'il utilisait dans sa culture du maïs.

S'ensuit une longue période d'hospitalisation durant laquelle les médecins craindront plus d'une fois pour sa vie, sans jamais faire le lien avec l'herbicide de Monsanto. «D'examen en examen, de coma en coma, on a fini par trouver une importante défaillance au niveau cérébral. Là, ma famille a commencé à faire son enquête sur le Lasso», à ses frais, explique l'agriculteur.

Il faudra attendre mai 2005 pour identifier le coupable: le monochlorobenzène, solvant répertorié comme hautement toxique et entrant à 50% dans la composition de l'herbicide.

Un danger connu, selon la victime

Paul François est convaincu que Monsanto connaissait les dangers du Lasso bien avant son interdiction en France, en novembre 2007. Cet herbicide avait en effet été jugé dangereux et retiré du marché au Canada dès 1985 et depuis 1992 en Belgique et au Royaume-Uni.

A l'audience en mai dernier, Monsanto avait toutefois répété que son produit «n'était pas dangereux» et que «les dommages invoqués n'existent pas». Malgré cela, le géant chimique américain avait été condamné en première instance à Lyon en 2012 à «indemniser entièrement» l'agriculteur, partiellement handicapé et qui souffre d'importantes séquelles. Il avait fait appel du jugement. (ats/nxp)

Créé: 10.09.2015, 14h49

Articles en relation

Monsanto renonce à son offre de rachat de Syngenta

Chimie La firme bâloise ne sera finalement pas rachetée par Mosanto. Plus...

Le titre Syngenta bondit après une rumeur de Monsanto

Agrochimie Des informations sur un relèvement de l'offre d'achat de Monsanto ont fait bondir l'action du groupe agrochimique bâlois à la Bourse suisse. Plus...

Manifestation devant le siège de Monsanto à Morges

La Côte Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce samedi pour protester contre le géant américain de l'agrochimie. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.