Passer au contenu principal

Une mort mystérieuse aux Etats-Unis intrigue les enquêteurs

Selon un journal britannique, la famille de l'ex-mari d'Iqbal al-Hilli mort aux USA le même jour que la tuerie de Chevaline a refusé la demande du FBI d'exhumer le corps.

Le motard aperçu à proximité des lieux de la tuerie de Chevaline (F) en septembre 2012 est disculpé par les enquêteurs.
Le motard aperçu à proximité des lieux de la tuerie de Chevaline (F) en septembre 2012 est disculpé par les enquêteurs.
AFP
L'ex-mari américain caché d'Iqbal al-Hilli est mort le jour même de la tuerie. Le procureur d'Annecy Éric Maillaud a confirmé cette information. (8 juillet 2014)
L'ex-mari américain caché d'Iqbal al-Hilli est mort le jour même de la tuerie. Le procureur d'Annecy Éric Maillaud a confirmé cette information. (8 juillet 2014)
AFP
Le  procureur d'Annecy Eric Maillaud répond à chaud aux médias. (Mercredi 5 septembre 2012)
Le procureur d'Annecy Eric Maillaud répond à chaud aux médias. (Mercredi 5 septembre 2012)
AFP
1 / 63

L'enquête se poursuit pour trouver l'auteur du meurtre par balles de Saad al-Hilli et ses proches le 5 septembre 2012 en Haute-Savoie. La semaine dernière, le procureur d'Annecy Éric Maillaud a confirmé à l'AFP la mort aux Etats-Unis de l'ex-mari d'Iqbal al-Hilli, la mère de famille, exactement le même jour, officiellement d'une crise cardiaque. Il a précisé qu'il s'agissait «d'une coïncidence totalement improbable». Selon The Telegraph de samedi, la justice française serait prête à faire une demande officielle pour exhumer le corps de cet homme et ainsi lever cette zone d'ombre.

Mariage quasi secret

Le passé secret de l'épouse de Saad al-Hilli a été rendu public récemment. Elle avait caché à une grande partie de sa famille un séjour aux Etats-Unis entre février 1999 et décembre 2000. Elle y avait épousé James T., chirurgien-dentiste de 13 ans son aîné, pour en divorcer rapidement. Or cet homme est mort le 5 septembre 2012 (soit le même jour que la tuerie de Chevaline), officiellement d'une crise cardiaque, à l'âge de 60 ans dans le Mississippi.

Il y a un an, le FBI a souhaité éclaircir les conditions de sa mort et demandé l'exhumation du corps pour mener une autopsie, ce que la famille avait refusé, selon les révélations du journal The Times de vendredi.

Mais les proches de James T. s'interrogent désormais sur une éventuelle conspiration ayant conduit à ce décès, d'après le Daily Mail. «Je suis quasiment certain que papa est mort d'une crise cardiaque, mais d'autres forces pourraient être en jeu. Nous avons besoin de réponses, maintenant», a déclaré son fils au Daily Express.

A l'heure actuelle, les enquêteurs ne savent pas si les anciens mariés étaient toujours en contact après le retour en Europe d'Iqbal al-Hilli. Aucun élément tangible ne permet d'établir un lien entre les deux affaires, a estimé mardi le procureur d'Annecy Éric Maillaud au micro de France 3 .

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.