Moscou avertit Londres sur le respect des principes diplomatiques

Affaire Julian AssangeMoscou s'interroge sur le respect par Londres des principes diplomatiques, alors que le sort de Julian Assange reste plus qu'incertain malgré l'asile accordé par Quito, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.

L'Equateur a accordé jeudi l'asile politique à Julian Assange.

L'Equateur a accordé jeudi l'asile politique à Julian Assange. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le sort de Julian Assange reste plus qu'incertain malgré l'asile accordé par Quito.

«Ce qui se passe ne peut que nous pousser à nous interroger sur le respect de l'esprit et de la lettre de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, en particulier de son article 22 sur l'immunité des locaux des représentations diplomatiques», déclare le ministère.

L'Equateur a accordé jeudi l'asile politique à Julian Assange, réfugié dans son ambassade depuis le 19 juin, considérant que sa vie serait en danger s'il était extradé vers la Suède, où il est accusé de crimes sexuels.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a déclaré que le Royaume-Uni était «déçu» de cette décision et confirmé qu'il serait «dans l'obligation» de l'extrader en Suède.

Reproches de Moscou

Le Royaume-Uni a invoqué une loi de 1987 l'autorisant à entrer dans les locaux de l'ambassade en levant son statut diplomatique, mais cette loi n'a jamais été utilisée. Le gouvernement équatorien n'exclut pas de saisir la Cour Internationale de Justice (CIJ) de La Haye pour contraindre la Grande-Bretagne à laisser partir Julian Assange en Equateur.

Par ailleurs, la diplomatie russe relève que la Grande-Bretagne a accordé l'asile à «des dizaines de suspects de délits graves», parmi lesquels se trouvent de nombreux Russes.

Moscou reproche à Londres l'asile politique accordé à plusieurs Russes, dont le milliardaire en exil et opposant au Kremlin, Boris Berezovski. (afp/nxp)

Créé: 17.08.2012, 16h28

Articles en relation

L'avenir de Julian Assange reste incertain

Affaire Wikileaks Les tractations diplomatiques se poursuivaient vendredi pour tenter de trouver une issue à l'affaire Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks toujours réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres. Son sort reste plus qu'incertain, malgré l'asile accordé par Quito. Plus...

L'Equateur accorde l'asile politique à Assange

Affaire Wikileaks L'Equateur a accordé jeudi l'asile politique au fondateur de WikiLeaks. Une décision qui «ne change rien» pour le gouvernement britannique qui a rappelé son obligation de l'extrader vers la Suède. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.