Attaque contre la plus grande base américaine

AfghanistanQuatre Américains ont été tués dans l'explosion qui a frappé samedi la plus la plus grande base militaire américaine à Bagram

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une explosion a frappé tôt samedi matin la plus grande base militaire américaine d'Afghanistan située à Bagram, près de Kaboul. Quatre Américains ont été tués. L'attaque a été revendiquée par les talibans.

«Un kamikaze a tué deux soldats américains et deux sous-traitants américains sur la base» de Bagram. «L'explosion a blessé 16 autres soldats américains et un soldat polonais qui participait à la mission de l'OTAN», a précisé le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter dans un communiqué.

L'OTAN avait auparavant indiqué dans un communiqué que quatre personnes étaient mortes dans l'attaque et 14 autres blessées, sans préciser la nationalité des victimes. Le ministre américain a rappelé que «la protection de nos soldats est toujours une priorité pour nous en Afghanistan».

Il a indiqué qu'une enquête allait être menée sur cette attaque afin «d'améliorer» cette protection. Les attaquants «ne nous décourageront pas dans notre mission qui consiste à protéger notre pays et aider l'Afghanistan à sécuriser son avenir», a conclu M. Carter.

Attaque odieuse, selon Kerry

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a parlé d'attaque «lâche et odieuse». Mais «ces actes individuels ne nous dissuaderont pas de mener à bien notre mission en Afghanistan, c'est aussi simple que cela», a déclaré John Kerry à la presse lors d'une visite en Nouvelle-Zélande. «Plus vite les gens se rendront compte qu'il existe une meilleure façon de régler les disputes, plus vite le monde pourra aller plus efficacement dans une direction meilleure». Cet attentat «met en lumière ce pour quoi nous combattons tous, la stabilité, la paix et la capacité des gens à vivre dans la tolérance et avec des points de vue différents».

Le général John Nicholson, qui commande l'opération de l'OTAN en Afghanistan, a adressé ses «plus vives condoléances» aux familles des victimes.

Les autorités afghanes ont évoqué de leur côté un attentat-suicide: Waheed Sediqi, porte-parole du gouvernorat de la province de Parwan, où se situe Bagram, a déclaré qu'un kamikaze s'était fait exploser près d'un réfectoire à l'intérieur de la base.

«Nous ignorons l'identité des victimes, mais l'assaillant était l'un des employés afghans sur place», a-t-il affirmé. Immédiatement après l'attaque, la base a été placée en alerte rouge et totalement verrouillée, interdisant toute entrée ou sortie de son enceinte.

Zabihullah Mujahid, porte-parole des talibans, a revendiqué l'attentat mené dans cette base pourtant très sécurisée. Elle a fait «beaucoup de victimes dans les rangs de l'envahisseur américain», a-t-il clamé samedi peu après 05h30 (02h00 en Suisse).

Défi aux Américains

Ce nouvel attentat met en évidence la dégradation de la situation sécuritaire, presque deux ans après la fin formelle des opérations de combat de l'OTAN en Afghanistan et alors que les forces afghanes sont à la peine face aux insurgés islamistes talibans.

Il représente aussi un véritable défi aux Américains au sein même d'une de leurs installations les plus protégées du pays: la base de Bagram est enveloppée d'enceintes gardées par des troupes afghanes et américaines, surmontées de caméras de surveillance et de tours de guêt.

Depuis le retrait de la majorité des forces occidentales fin 2014, l'opération Resolute Support compte 12'000 hommes, dont près de 10'000 Américains. Sous commandement américain, ils sont chargés de former, conseiller et assister leurs pairs afghans et de les appuyer dans leur lutte contre les talibans et le groupe Etat islamique, surtout présent dans l'Est du pays. (ats/nxp)

Créé: 13.11.2016, 05h19

Articles en relation

Les talibans revendiquent l'explosion sur une base US

Afghanistan Plusieurs victimes seraient à déplorer dans une grande base de l'OTAN, à Bagram. Plus...

Attaque talibane contre un consulat allemand

Afghanistan Deux personnes sont mortes lors de l'attaque à la voiture-suicide du consulat allemand de Mazar-i-Sharif au nord du pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La caisse maladie demande aux thérapeutes de revoir leurs tarifs à la baisse «pour correspondre aux conditions du marché». Si tel n'est pas le cas, leurs prestations ne seront pas remboursées. Paru le 23 août.
Plus...