Passer au contenu principal

Des armes américaines pour rassurer les voisins de l’Iran

Les monarchies du Golfe soutiendront l’accord sur le nucléaire iranien en échange de nouvelles fournitures militaires.

Dimanche, John Kerry était reçu au Qatar par l'émir Sheikh Tamim bin Hamad al-Thani, afin de rassurer ses alliés suite à l'accord sur le nucléaire iranien.
Dimanche, John Kerry était reçu au Qatar par l'émir Sheikh Tamim bin Hamad al-Thani, afin de rassurer ses alliés suite à l'accord sur le nucléaire iranien.
AFP

John Kerry a réussi. Au terme d’une tournée au Moyen-Orient, qui l’a conduit en Egypte puis dans le golfe Persique, le secrétaire d’Etat américain est parvenu à convaincre les alliés arabes de l’Amérique de soutenir l’accord sur le nucléaire iranien conclu le 14 juillet dernier à Vienne.

La tâche du chef de la diplomatie de l’administration Obama n’était pas facile, tant les monarchies sunnites du Golfe craignent que la levée de l’embargo frappant l’Iran ne décuple les ambitions régionales de leur grand voisin chiite.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.