Passer au contenu principal

Qui a bombardé le camp des opposants iraniens en Irak?

Le camp des Moudjahidines du peuple, opposants iraniens en exil a été visé par des roquettes la nuit dernière

L'attaque a eu lieu alors que l'Iran prend part pour la première fois à la table des négociations sur la Syrie, tenues en ce moment à Vienne.
L'attaque a eu lieu alors que l'Iran prend part pour la première fois à la table des négociations sur la Syrie, tenues en ce moment à Vienne.
Joe Klamar, AFP

Qui a tiré des roquettes, la nuit dernière, sur le camp Liberty, une ancienne base américaine en banlieue de Bagdad, qui abrite aujourd'hui des centaines d'opposants iraniens des Moudjahidines du peuple, tuant 23 personnes selon eux? Pour l'organisation dirigée par Maryam Radhavi, cela ne fait aucun doute, les roquettes sont des Katiouchas et des Falaq, produites en Iran. Quatre-vingt engins ont été tirés, lors de la pire attaque jamais subies par les opposants en exil, déjà visés dans le passé par des commandos à la solde du régime de Téhéran, dans un Irak à majorité chiite qui s'est rapproché de l'Iran.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.