Cinq millions de dollars pour un chef taliban

PakistanLe département d'Etat américain recherche un taliban pakistanais lié entre autres à une tentative d'attentat à New York.

La diplomatie américaine offre cinq millions de dollars pour des renseignements sur Maulana Fazlullah, à la tête du mouvement taliban pakistanais.

La diplomatie américaine offre cinq millions de dollars pour des renseignements sur Maulana Fazlullah, à la tête du mouvement taliban pakistanais.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le département d'Etat américain a offert jeudi une récompense de cinq millions de dollars pour aider à localiser un responsable des talibans pakistanais lié à la tentative d'attentat à la voiture piégée à Times Square à New York en 2010 et à différentes attaques meurtrières au Pakistan.

Washington offre des «récompenses pour des informations menant au repérage ou à la localisation de trois chefs clés associés avec l'organisation terroriste Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP) et ses groupes affiliés», précise un communiqué du département d'Etat. La diplomatie américaine offre ainsi cinq millions de dollars pour des renseignements sur Maulana Fazlullah, à la tête du TTP, le mouvement taliban pakistanais.

Il offre aussi jusqu'à trois millions de dollars pour chaque chef de deux groupes associés au TTP: Abdul Wali, de l'organisation Jamaat-ul-Ahrar et Mangal Bagh, de Laskar-e-Islam.

Pour le ministère des Affaires étrangères américain, le TTP est en «alliance étroite avec Al-Quaïda» et les trois hommes posent une menace à la sécurité des Etats-Unis. Selon des responsables américains, le TTP a ainsi fourni des essais d'explosifs à Faisal Shahzad, qui a échoué dans sa tentative d'attaque à la voiture piégée à Times Square en mai 2010.

Le groupe avait revendiqué le massacre de plus de 150 personnes en 2014 dans une école de la ville de Peshawar au Pakistan. Le mouvement taliban TTP était aussi responsable de l'attaque contre Malala Yousafzai en 2012, devenue depuis un symbole du combat pour l'accès des jeunes filles à l'éducation.

Dans un autre communiqué diffusé jeudi, le département d'Etat a aussi ajouté deux membres du groupe extrémiste des shebab, au Kenya, à sa liste noire des «terroristes»: Ahmad Iman Ali et Abdifatah Abubakar Abdi. (afp/nxp)

Créé: 09.03.2018, 03h53

Articles en relation

Un tueur en série d'enfants sème la terreur

Pakistan Une seule et même personne serait à l'origine de douze meurtres de mineurs dans la région de la ville pakistanaise de Kasur. Plus...

L'assistance sécuritaire au Pakistan suspendue

Etats-Unis L'administration Trump va suspendre des centaines de millions de dollars d'assistance sécuritaire au Pakistan. Plus...

Peine de mort pour le meurtrier d'une fillette

Pakistan Un homme de 24 ans a été reconnu coupable du viol et du meurtre d'une enfant de six ans. Il est impliqué dans d'autres cas. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...