Les drones iraniens «sont bien rentrés à leur base»

Moyen-OrientLe porte-parole des forces armées de l'Iran a déclaré que tous les appareils sans pilote étaient de retour, démentant les affirmations de Trump.

Donald Trump a déclaré qu'un navire américain avait détruit un appareil iranien.

Donald Trump a déclaré qu'un navire américain avait détruit un appareil iranien. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les forces armées iraniennes ont assuré vendredi que tous leurs drones envoyés en mission la veille étaient «bien rentrés» à leur base, démentant les propos du président américain Donald Trump selon lesquels un navire américain aurait détruit un appareil sans pilote iranien.

«En dépit des allégations délirantes et sans fondement de Trump, tous les drones [envoyés] dans le golfe Persique et le détroit d'Ormuz, y compris celui auquel pense le président américain, sont biens rentrés à leur base», a déclaré le général de brigade et porte-parole des forces armées Abdolfazl Shékarchi, cité par l'agence Tasnim.

«Aucun doute, nous l'avons abattu»

Donald Trump de son côté affirmé vendredi que les Etats-Unis avaient bien «abattu» la veille un drone iranien au-dessus du détroit d'Ormuz.

«Aucun doute, nous l'avons abattu», a déclaré le président américain depuis la Maison Blanche. «Il n'y a aucune question sur le fait qu'il s'agissait d'un drone iranien», a ajouté le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton.

(ats/nxp)

Créé: 19.07.2019, 09h25

Galerie photo

La crise du nucléaire iranien en images

La crise du nucléaire iranien en images Donald Trump a annoncé le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien. Les Européens devraient poursuivre leurs concertations pour sauver le compromis de 2015.

Articles en relation

Les Etats-Unis ont abattu un drone iranien

Golfe persique Washington a annoncé jeudi soir avoir pris pour cible un drone iranien qui volait proche d'un navire américain dans le détroit d'Ormuz. Plus...

Il y a eu un autre incident avec un drone américain

Moyen-Orient Engagés dans un bras de fer qui semble parti pour durer, l'Iran et les Etats-Unis ont échangé de nouvelles invectives dimanche. Plus...

L'Iran parle d'aide à un «pétrolier étranger»

Gibraltar Le pétrolier iranien arraisonné par Gibraltar le 4 juillet est soupçonné d'avoir voulu livrer du pétrole à la Syrie, ce que Téhéran dément. Plus...

Comment les gardiens de la révolution profitent du bras de fer imposé par Trump

Iran Les sanctions ont favorisé le développement des capacités économiques et militaires de ce corps d’élite. Plus...

Hassan Rohani est contraint de durcir son discours

Iran Même dans sa ville natale, qui a voté pour lui à 65% en 2017, le président iranien n’est plus autant estimé. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.