L'Iran marque la prise de l'ambassade américaine

Nucléaire iranienEn 1979, l'ambassade américaine à Téhéran était occupée pendant 444 jours et 50 Américains avaient été pris en otage. Des milliers d'Iraniens ont commémoré l'événement.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des milliers d'Iraniens ont manifesté dimanche pour marquer la prise de l'ambassade américaine lors de la Révolution islamique de 1979. La célébration s'est déroulée dans un contexte de vives tensions avec Washington, à la veille d'un nouveau train de sanctions contre Téhéran.

Cette célébration annuelle marque le début de l'occupation pendant 444 jours de l'ambassade par des étudiants islamistes, qui avaient retenu en otage plus de 50 diplomates américains. Cela avait abouti à la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays.

Aux traditionnels slogans contre les Etats-Unis et drapeaux américains brûlés sont venus s'ajouter d'autres actes de défiance, à la veille de la deuxième vague de sanctions dont doit être l'objet la République islamique: des pancartes moquant l'actuel hôte de la Maison Blanche, Donald Trump, ont été brandies tandis que des manifestants ont piétiné et brûlé de faux dollars.

La «guerre économique» de Washington est une nouvelle tentative de renversement de la République islamique, a déclaré le commandant des Gardiens de la révolution, armée d'élite du régime, Ali Jafari. «Avec l'aide de Dieu, de la Résistance, et avec la détermination du peuple (...), cette dernière arme brandie par l'ennemi --la guerre économique-- (...) sera vaincue», a-t-il ajouté. (ats/nxp)

Créé: 04.11.2018, 11h46

Articles en relation

Nouvelles sanctions US: Khamenei fustige Trump

Iran/ Etats-Unis Téhéran est en colère après la décision des Etats-Unis d'établir des sanctions plus draconiennes contre l'Iran, dès lundi. Plus...

Pétrole et banques visés par les sanctions US

Nucléaire iranien Donald Trump rétablit lundi les dernières et plus draconiennes sanctions contre l'Iran, sans être assuré du résultat. Plus...

L'Iran vend son pétrole en Bourse pour contrer Trump

Guerre commerciale Téhéran espère que la vente de son pétrole à des acheteurs privés rendra plus difficile le blocage de ses exportations par les Etats-Unis. Plus...

Pages Facebook liées à l'Iran supprimées

Etats-Unis Le réseau social a fermé 82 comptes qui étaient soupçonnés de manœuvres politiques destinées aux Anglais et Américains. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...