Le mari d'Asia Bibi demande l'asile

PakistanL'époux de la Pakistanaise acquittée après avoir été condamnée pour blasphème a demandé l'asile pour sa famille aux USA, en Grand-Bretagne et au Canada.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le mari d'Asia Bibi réclame l'asile pour sa famille aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne ou au Canada. Le sort de son épouse pakistanaise, acquittée cette semaine après avoir été condamnée à mort pour blasphème, demeure très incertain dans son pays.

«Je demande au président Donald Trump de nous aider à partir. Après cela, je demande à la Première ministre britannique (Theresa May) de faire de son mieux pour nous aider», a déclaré Ashiq Masih dans un message vidéo vu par l'AFP. Le mari d'Asia Bibi a également sollicité l'«aide» du Premier ministre canadien Justin Trudeau.

«La famille demande l'asile aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et au Canada», a affirmé dimanche à l'AFP Wilson Chowdhry, le président de l'association des chrétiens pakistanais de Grande-Bretagne, qui aide Asia Bibi et sa famille depuis des années.

Dans la vidéo, Ashiq Masih réclame également l'asile pour Joseph Nadeem, qui a hébergé sa famille depuis la condamnation à mort de sa femme pour blasphème en 2010. «Si Asia Bibi quitte le pays, chaque membre de sa famille, chaque personne associée à elle, sera tuée», s'est inquiété Wilson Chowdhry, qui estime à «moins de vingt» le nombre de personnes devant obtenir l'asile dans cette affaire.

Libération incertaine

Préalable à son départ du Pakistan, la libération de la chrétienne, qui semblait acquise après son acquittement mercredi par la Cour suprême, paraît toutefois incertaine.

Le gouvernement a signé dans la nuit de vendredi à samedi un accord controversé avec des manifestants islamistes qui ont paralysé le pays trois jours durant. Il s'y est notamment engagé à lancer une procédure visant à interdire à Bibi de quitter le territoire et à ne pas bloquer une requête en révision du jugement d'acquittement initiée par un religieux.

«Famille totalement brisée»

Asia Bibi, bien que libérée par la justice, reste donc incarcérée à Multan (centre). Samedi, Ashiq Masih avait demandé aux autorités de «renforcer la sécurité» de son épouse «en prison». «Le gouvernement n'aurait jamais dû passer un tel accord», avait-il déploré lors d'un entretien avec la radio allemande Deutsche Welle, critiquant une tentative de «faire pression sur la justice».

Le même jour, l'avocat de la chrétienne, Saif ul-Mulook, avait annoncé à l'AFP son départ du Pakistan, où la question du blasphème est très sensible et l'affaire Asia Bibi particulièrement explosive.

En 2011, un ministre chrétien, Shahbaz Bhatti, qui s'opposait à la loi sur le blasphème, avait été assassiné à Islamabad. Quelques mois plus tard, un ex-gouverneur de la province pakistanaise du Pendjab, Salman Taseer, avait été abattu pour le même motif par un de ses propres gardes du corps.

En 2014, un avocat pakistanais défendant un professeur d'université accusé d'avoir porté atteinte au prophète Mahomet avait lui aussi été tué.

Avocat sans protection

«J'ai besoin de rester en vie car je dois poursuivre la bataille judiciaire pour Asia Bibi», a commenté Me Mulook, qui ne s'est vu accorder aucune protection rapprochée après le verdict en faveur de sa cliente.

S'il s'attendait à la réaction violente des extrémistes, qui ont bloqué tous les grands axes du pays et appelé au meurtre des juges de la Cour suprême et à des mutineries dans l'armée, «ce qui est douloureux, c'est la réponse du gouvernement, avait regretté le sexagénaire. Ils ne peuvent même pas (faire) appliquer un jugement de la plus haute cour du pays».

Dimanche, la Commission des droits de l'Homme pakistanaise s'est dite «consternée» par l'«incapacité du gouvernement à protéger l'Etat et le caractère sacré de la loi», qualifiant l'accord signé avec les islamistes de «mascarade» après le jugement «historique» de la Cour suprême. (ats/nxp)

Créé: 04.11.2018, 14h28

Articles en relation

L'avocat d'Asia Bibi fuit, craignant pour sa vie

Pakistan Saif-ul-Mulook, qui a sauvé la Pakistanaise chrétienne d'une pendaison pour blasphème, a quitté le pays après des menaces d'islamistes radicaux. Plus...

Manifs anti-Asia Bibi: l'armée hausse le ton

Pakistan L'armée pakistanaise a mis en garde les extrémistes qui protestent contre l'acquittement de la chrétienne Asia Bibi. Plus...

Acquittement d'Asia Bibi: les islamistes manifestent

Pakistan Des milliers de manifestants ont bloqué des artères dans les principales grandes villes du pays, compliquant une circulation déjà chaotique. Plus...

Acquittement de la chrétienne Asia Bibi

Pakistan Condamnée à mort pour blasphème en 2010, la chrétienne Asia Bibi a été acquittée par la Cour suprême du Pakistan. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.