Passer au contenu principal

Un million de Syriens assiégés dans leur pays

Il n’y a pas qu’à Alep où les civils sont piégés par les combats. De nombreuses villes de Syrie subissent la vieille tactique du siège.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, 143 civils, dont 19 enfants, ont été tués dans Alep-Est depuis le 15 novembre
Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, 143 civils, dont 19 enfants, ont été tués dans Alep-Est depuis le 15 novembre

C’est une tactique vieille comme la guerre. Et le conflit syrien n’y échappe pas. Selon Stephen O’Brien, secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires de l’ONU, près d’un million de Syriens sont désormais assiégés dans leur ville ou leur quartier par les belligérants, dont plus de 250 000 rien qu’à Alep-Est. Un chiffre qui a plus que doublé en un an avec l’escalade militaire qui a suivi l’entrée en guerre de la Russie aux côtés du régime du président Assad.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.