Nouveau record de victimes civiles

AfghanistanDepuis janvier, l'Afghanistan dénombre 1662 morts et 3581 blessés au sein de la population. La plupart des victimes sont à Kaboul.

Nombre des victimes ont résulté de l'attaque-suicide au camion piégé perpétrée dans le quartier diplomatique de Kaboul le 31 mai, qui a fait 92 morts.

Nombre des victimes ont résulté de l'attaque-suicide au camion piégé perpétrée dans le quartier diplomatique de Kaboul le 31 mai, qui a fait 92 morts. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Afghanistan a enregistré au premier semestre 2017 un nouveau record à la hausse des victimes civiles avec 1662 morts et 3581 blessés au sein de la population, ont annoncé lundi les Nations unies. Les victimes ont été touchées notamment à Kaboul.

Une grande partie des victimes (40%) ont fait les frais d'explosions - attentats, mines et engins explosifs improvisés (EEI) - dont près d'une sur cinq dans la capitale Kaboul, précise la Mission d'assistance de l'ONU à l'Afghanistan (Manua) dans son rapport semestriel.

Sur les six premiers mois de 2017, les attentats-suicide et attaques complexes - comprenant une voiture piégée ouvrant la voie à un commando armé - ont entraîné la mort de 259 civils, tandis que 892 ont été blessés, en hausse de 15% comparé à 2016.

Femmes et enfants plus touchés

Nombre de ces victimes ont résulté de l'attaque-suicide au camion piégé perpétrée dans le quartier diplomatique de Kaboul le 31 mai, qui a fait 92 morts selon l'ONU - 150 selon le président Ashraf Ghani - et 500 blessés. Il s'agit de «l'incident le plus meurtrier depuis 2001», selon la Manua.

Les femmes (174 ont été tuées, 23%) et les enfants (436 sont morts, 9%) sont également de plus en plus touchés par les mines terrestres et les raids aériens visant les positions insurgées, les talibans et le groupe Etat islamique.

Le conflit s'étend

Signe que le conflit s'étend, les victimes civiles sont en augmentation dans quinze des 34 provinces du pays, avec la recrudescence des attaques perpétrées par les insurgés, y compris pendant les mois d'hiver de janvier à mars.

Les plus touchées sont, outre Kaboul, le Helmand, Kandahar, l'Uruzgan au sud, le Nangarhar (est), Herat et Faryab (ouest), Laghman (centre) et Kunduz et Farah (nord). La Manua attribue une nouvelle fois la majorité de ces morts et blessés aux forces anti-gouvernementales et estime les bilans qui leur sont imputables en hausse de 12%.

Selon le décompte trimestriel engagé par la Manua en janvier 2009, le conflit afghan a fait depuis cette date plus de 26'500 morts et près de 49'000 blessés parmi les civils afghans. (ats/nxp)

Créé: 17.07.2017, 11h37

Articles en relation

Attentat de Kaboul: plus de 150 morts désormais

Afghanistan Le président afghan Ashraf Ghani a annoncé mardi un bilan revu à la hausse après l'attaque de mercredi dernier. Plus...

Des funérailles virent au carnage

Afghanistan Trois explosions ont eu lieu samedi à Kaboul durant les funérailles d'un homme tué la veille lors d'une manifestation anti-gouvernementale. Plus...

Le centre de Kaboul bouclé par les autorités

Afghanistan Des barrages de sécurité ont été mis en place dans la capitale afghane au lendemain des violentes manifestations anti-gouvernementales. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...