Passer au contenu principal

En Syrie, «il n’y a que sang, carnage et ruines»

L’offensive du régime sur Alep se poursuit, chassant les civils vers la Turquie qui garde sa frontière fermée.

Les principales villes assiégées en Syrie.
Les principales villes assiégées en Syrie.

Entrée dans son dixième jour, l’offensive de l’armée syrienne dans la province d’Alep se durcissait encore mercredi. Soutenues par de très violents bombardements de l’aviation russe, les forces loyalistes épaulées par des combattants du Hezbollah libanais et des miliciens iraniens progressaient autour de la grande ville du nord, dont l’encerclement total pourrait n’être qu’une question d’heures.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.