Passer au contenu principal

«Des Syriens jugeront les criminels de guerre»

L’impuissance de la justice internationale pousse des juristes syriens de trois organisations à créer une Cour contre l’impunité.

L’avocat Anwar al-Bounni.
L’avocat Anwar al-Bounni.
DR

«Nous disons à toutes les victimes que leurs plaintes seront entendues. Et aux bourreaux, quel que soit leur camp, que leurs crimes ne resteront pas impunis.» L’avocat Anwar al-Bounni, entouré de six autres juristes syriens comme lui, a annoncé mercredi le projet de création d’une Cour syrienne afin d’instruire génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par toutes les parties sur le territoire syrien depuis 2011.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.