Passer au contenu principal

La vulnérabilité de l’or noir saoudien affole les marchés

Le brut s’est envolé de 20% lundi matin après des attaques sur des sites saoudiens. Du jamais-vu depuis la guerre du Golfe.

Des drones de la rébellion yéménite houthie ont touché samedi le plus important site mondial de transformation de brut, à Abkaïk, dans l’est de l’Arabie saoudite.
Des drones de la rébellion yéménite houthie ont touché samedi le plus important site mondial de transformation de brut, à Abkaïk, dans l’est de l’Arabie saoudite.
Capture d'écran/ Al-Arabiya Via AP

Sur la planète pétrole, il y a encore l’Arabie saoudite et… le reste, en dépit de ce qu’assure le président américain à ses partisans à longueur de tweets. La preuve de ce qui aurait été, il y a dix ans encore, considéré comme un lieu commun a été donnée lundi par l’envolée brutale des prix mondiaux de l’or noir, quarante-huit heures après les attaques contre des sites pétroliers clés du royaume.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.