Washington s'en prend aux Gardiens de la Révolution

IranLes Gardiens de la Révolution iraniens vont être placés sur la liste des organisations «terroristes» par les Etats-Unis, selon le Wall Street Journal.

Les Gardiens de la Révolution islamique est une armée idéologique créée en 1979 dans le but de protéger la Révolution islamique iranienne des menaces étrangères et intérieures. (Photo d'archives)

Les Gardiens de la Révolution islamique est une armée idéologique créée en 1979 dans le but de protéger la Révolution islamique iranienne des menaces étrangères et intérieures. (Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Etats-Unis vont placer les Gardiens de la Révolution iraniens sur sa liste des organisations «terroristes», une décision qui augmenterait considérablement la pression sur cette force paramilitaire, rapporte le Wall Street Journal vendredi.

Le journal assure, citant des membres de l'administration américaine sous couvert d'anonymat, que Washington annoncera sa décision lundi.

Le corps des Gardiens de la Révolution islamique (Pasdaran) est une armée idéologique créée en 1979 dans le but de protéger la Révolution islamique iranienne des menaces étrangères et intérieures. Leur poids politique et économique est considérable en Iran.

Leur unité d'élite, la force Qods, est une branche extérieure qui soutient les forces alliées de l'Iran dans la région, comme les troupes du président syrien Bachar el-Assad ou le Hezbollah au Liban.

Le gouvernement américain a déjà imposé en 2018 d'importantes sanctions économiques contre les Gardiens de la Révolution.

Sous cette désignation d'organisation «terroriste», chaque ressortissant ou entreprise américaine faisant affaire avec les Gardiens de la Révolution serait susceptible d'être sanctionné par Washington.

Selon le Wall Street Journal, l'armée américaine et la CIA auraient des doutes sur l'efficacité de cette mesure, très symbolique pour l'administration de Donald Trump qui a fait de l'Iran sa bête noire.

Le Pentagone et la CIA s'inquièteraient notamment des répercussions sur les troupes américaines déployées dans la région. (afp/nxp)

Créé: 06.04.2019, 06h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.