Le Musée d'Auschwitz critique Amazon

Commerce en ligneLe géant du commerce en ligne a provoqué un tollé en mettant en vente des décorations de Noël à l'effigie du camp de concentration nazi.

Image d'iilustration.

Image d'iilustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Musée d'Auschwitz-Birkenau a critiqué dimanche le géant américain du commerce en ligne Amazon. Ce dernier a mis en vente des décorations de Noël comprenant des images de l'ancien camp de concentration nazi allemand.

«Vendre des 'décorations de Noël' avec des images d'Auschwitz ne semble pas approprié», a déclaré le Musée sur son compte Twitter, en publiant des images d'articles ornés de photos de rails et de baraques du camp. Il a demandé à Amazon de les enlever de son catalogue. «Auschwitz sur un ouvre-bouteilles, c'est plutôt troublant et irrespectueux», a encore tweeté le Musée en anglais.

Il a ensuite publié un autre message indiquant qu'apparemment Amazon avait déjà enlevé les produits critiqués, puis un troisième disant qu'il en a encore découvert d'autres. Il a cité parmi eux un tapis pour souris informatique et une décoration de Noël en céramique montrant un wagon de chemin de fer utilisé pour transporter les Juifs vers les chambres à gaz.

L'Allemagne nazie a créé ce camp de la mort après avoir occupé la Pologne au début de la seconde guerre mondiale. Auschwitz, où plus d'un million de Juifs de toute l'Europe et cent mille non-Juifs ont été assassinés, est devenu un symbole de l'Holocauste. Quelque 232'000 enfants figurent parmi les victimes, selon des estimations. (ats/nxp)

Créé: 01.12.2019, 23h43

Articles en relation

Des anti-«Black Friday» bloquent un entrepôt d’Amazon

France Des militants ont voulu, par le blocage d'un entrepôt d'Amazon dans la Drôme, dénoncer l’impact sur le climat de la surconsommation, au lendemain du «Black Friday». Plus...

Employés d'Amazon en grève pour le Black Friday

Allemagne Des salariés allemands du géant du commerce en ligne dénoncent la privation de leurs droits fondamentaux et d'exercer leur travail sous une «pression extrême». Plus...

Amazon conteste une décision du Pentagone

Cloud L'attribution du mégacontrat cloud du Pentagone à Microsoft n'est pas «objective», assure Amazon dont le patron est en mauvais termes avec Donald Trump. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.