Musk renomme sa fusée BFR «Starship»

EspaceLa méga- fusée en cours de réalisation du patron américain va changer de nom. Ainsi en a décidé Elon Musk, mardi.

La méga-fusée d'Elon Musk est en cours de développement.

La méga-fusée d'Elon Musk est en cours de développement. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le patron de la société spatiale américaine SpaceX, Elon Musk, a décidé: sa prochaine fusée, qui ira faire le tour de la Lune et atteindra peut-être Mars un jour, s'appellera finalement «Starship». «Renomme BFR en Starship», («vaisseau spatial» en français, ndlr), a tweeté Elon Musk lundi soir.

La BFR était jusqu'à présent le nom de code de cette méga-fusée, en cours de développement, les initiales censées signifier Big Falcon Rocket, bien que SpaceX n'ait jamais confirmé ce nom officiellement.

Fusées appelées à disparaître

Lorsque Elon Musk a dévoilé, le 17 septembre depuis son usine californienne de Hawthorne, que le milliardaire japonais Yusaku Maezawa avait payé pour faire le tour de la Lune avec six ou huit artistes au plus tôt en 2023, le patron a dit que ce voyage aurait lieu à bord d'une BFR, présentée comme haute de 118 mètres et comme l'une des plus puissantes jamais construites dans l'histoire de la conquête spatiale.

SpaceX utilise aujourd'hui deux fusées. La Falcon 9 est son lanceur phare, qui a accompli 18 missions déjà cette année, et plus de 60 fois depuis 2012. La Falcon Heavy, capable d'emporter des charges plus lourdes, a effectué un vol d'essai en février, lançant une voiture Tesla avec au volant un mannequin baptisé Starman - en référence à David Bowie - en orbite autour du Soleil, au-delà de Mars.

Mais ces deux fusées existantes sont appelées à disparaître au profit de la seule «Starship», a expliqué Elon Musk.

Fusée en deux parties

Dans un tweet, il a dit que SpaceX cesserait de mettre à jour Falcon 9 pour se concentrer sur la seule BFR/Starship. «Sommes en train d'accélérer BFR à la place», a-t-il écrit samedi.

La future méga-fusée aura deux parties: le premier étage, également appelé le booster, du nom de «Super Heavy», qui sert à «échapper à la gravité de la Terre». Et l'étage supérieur qui servira de vaisseau pour se rendre sur les autres planètes, et s'appellera Starship.

Elon Musk n'a pas précisé si ce nom était un hommage au célèbre groupe de pop rock des années 1980.

(afp/nxp)

Créé: 20.11.2018, 16h37

Galerie photo

Elon Musk veut créer des hologrammes grâce à des gants

Elon Musk veut créer des hologrammes grâce à des gants Le patron visionnaire Elon Musk affirme avoir mis au point des gants qui permettraient de créer des hologrammes et de les imprimer.

Articles en relation

Elon Musk remplacé au conseil d'administration

Tesla Le patron de Tesla avait quitté ses fonctions de président du conseil d'administration à la suite d'accusations de fraude. Robyn Denholm a été nommée pour le succéder. Plus...

Elon Musk se moque du gendarme de la Bourse

Tesla Elon Musk, qui a signé un accord avec le gendarme boursier samedi, l'a tourné en ridicule jeudi sur Twitter. Plus...

Elon Musk, le punk erratique de l'économie

Etats-Unis Champion de l'innovation ou casse-cou capricieux et irresponsable? Le gendarme de la bourse américaine a sévi contre le boss de Tesla mais il reste à bord de l'entreprise. Plus...

Amende salée et démission forcée pour Musk

Industrie automobile Accusé de fraude, Elon Musk, le fondateur de Tesla, a trouvé un accord à l'amiable avec le gendarme de la bourse américaine. Plus...

Tesla dévisse à Wall Street

Industrie automobile Après les poursuites de la SEC envers Elon Musk, Tesla s'est effondré en Bourse vendredi, chutant de 13,90%. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.