Passer au contenu principal

Coronavirus«Nationalisme» des pays de l'UE dénoncé par Tusk

Face à la crise sanitaire actuelle, l'ancien président du Conseil européen a déploré la réticence des membres de l'Union européenne à coopérer.

Le chef du Parti populaire européen (PPL) et ex-président du Conseil européen Donald Tusk a dénoncé les comportements «nationalistes» des Etats membres de l'UE dans la lutte contre le coronavirus. Il a prôné davantage de coopération dans une interview publiée samedi en Pologne.

L'ancien Premier ministre polonais a commenté dans le journal Gazeta Wyborcza les opinions formulées de part et d'autre sur la faiblesse de la réponse européenne face à l'épidémie.

«Il faut faire la différence entre les faits et une propagande anti-UE. Il y a des années, ce sont les Etats membres qui ont décidé de laisser les questions de la santé dans la compétence des gouvernements nationaux», a souligné M. Tusk, confiné à Bruxelles.

Solutions étatiques inopérantes

Selon lui, il ne s'agit ni de faiblesse de l'UE, ni d'un manque de moyens, mais de «la réticence des pays membres à mettre en place une stratégie, des procédures et des normes communes», alors que «les solutions nationales étatiques ne fonctionneront pas à long terme (car) le virus est cosmopolite».

«Nous avons besoin de l'Union européenne comme jamais auparavant, une UE plus unie, pourvue de davantage d'instruments et de pouvoir», a-t-il insisté, tout en prônant la sauvegarde des valeurs démocratiques au moment où se dessine à l'horizon «une crise sociale».

Cette crise «risque de frapper l'essence même de l'Occident, la liberté et l'indépendance de l'individu, mais aussi les valeurs de l'UE: solidarité, ouverture, tolérance, marché libre».

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.