Netanyahu songe à l'annexion des colonies

CisjordanieLe Premier ministre israélien prévoit l'annexion des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée en cas de réélection.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré samedi prévoir l'annexion des colonies israéliennes en Cisjordanie occupée en cas de réélection à l'issue des élections législatives de la semaine prochaine.

Dans un entretien sur la chaîne de télévision israélienne 12, M. Netanyahu a été interrogé sur le point de savoir s'il avait le projet d'annexer des colonies en Cisjordanie. Il a répondu que c'était bien son intention. «J'appliquerai la souveraineté (israélienne) sans faire de distinction entre les (plus grands) blocs de colonies et les colonies isolées», a-t-il déclaré.

Les colonies installées sur les territoires palestiniens occupés par Israël depuis 1967 sont illégales au regard du droit international et une grande partie de la communauté internationale voit en elles un obstacle majeur à la paix. Leur annexion par Israël pourrait sonner le glas de la solution dite à deux Etats, c'est-à-dire la création d'un Etat palestinien qui coexisterait avec Israël.

Appel du pied

A trois jours des législatives de mardi, les propos du Premier ministre israélien semblent être un appel du pied aux électeurs de droite qui ne croient pas en la faisabilité de cette solution.

M. Netanyahu avait affirmé vendredi avoir dit au président américain Donald Trump qu'Israël refuserait, dans le cadre d'un futur plan de paix avec les Palestiniens, de faire partir «ne serait-ce qu'une personne» des colonies en Cisjordanie occupée. «J'ai dit (à Donald Trump) qu'il ne devrait pas y avoir le retrait ne serait-ce que d'une seule colonie» dans ce plan, avait-il dit à la chaîne de télévision israélienne 13.

Il a cependant dit douter que cela serait préconisé par le plan de paix américain qui doit être proposé dans la foulée des législatives. «Et si (le plan propose le retrait des colonies), alors Israël n'y souscrira pas», avait-il prévenu.

Plus de 400'000 Israéliens vivent dans des colonies en Cisjordanie occupée, tandis que 200'000 autres habitent à Jérusalem-Est, secteur palestinien occupé et annexé par Israël. «Le maintien du contrôle (israélien) sur tout le territoire à l'ouest du (fleuve) Jourdain» est une autre condition israélienne avant la mise en place de tout plan de paix initié par les Américains, selon M. Netanyahu.

M. Netanyahu se targue régulièrement d'être proche du président Trump, tandis que le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a coupé ses relations avec Washington après la reconnaissance américaine fin 2017 de Jérusalem comme capitale d'Israël. Les Palestiniens accusent l'administration Trump de pencher en faveur d'Israël, ce qui discrédite selon eux les Etats-Unis dans leur rôle historique de médiateur. Les efforts pour une paix israélo-palestinienne sont à l'arrêt depuis l'échec de l'administration Obama en 2014.

Donald Trump s'est montré samedi prudent sur l'issue des élections législatives israéliennes, prévoyant un scrutin «serré» entre Benjamin Netanyahu et son principal concurrent, Benny Gantz. «Au fait, qui va gagner la course ? Je ne sais pas», a lancé M. Trump lors de la convention annuelle de la Republican Jewish Coalition à Las Vegas.

«Ça va être serré, je pense que ça va être serré», a-t-il ajouté. «Deux hommes bien, deux hommes bien», a-t-il poursuivi. Mais il a rappelé qu'il était aux côtés de M. Netanyahu à la Maison Blanche le 25 mars «pour reconnaître la souveraineté d'Israël» sur la partie du Golan syrien occupée par l'Etat hébreu.

Cette reconnaissance a été perçue comme un coup de pouce de Donald Trump pour «Bibi» - le surnom de M. Netanyahu - dans la perspective des élections israéliennes. Les derniers sondages autorisés avant les législatives placent les listes de Benjamin Netanyahu et de Benny Gantz, à la tête de la mouvance centriste Bleu-blanc, au coude à coude. Ils confèrent cependant l'avantage au Premier ministre sortant pour former le prochain gouvernement. (afp/nxp)

Créé: 07.04.2019, 03h16

Articles en relation

Golan: Trump reconnaît la souveraineté d'Israël

Proche-Orient Le président américain a satisfait une demande du Premier ministre israélien en reconnaissant la souveraineté de l'état hébreu sur le plateau du Golan, occupé depuis 1967. Plus...

Israël rouvre les points de passage à Gaza

Palestine Après six jours de fermeture à cause des protestations gazaouis, Israël a décidé dimanche de rouvrir les passages. Plus...

Les Etats-Unis isolés à l'ONU sur le Golan

Diplomatie Les Etats-Unis se sont retrouvés isolés mercredi pour défendre une souveraineté d'Israël sur le Golan lors d'une réunion du Conseil de Sécurité. Plus...

Un Palestinien tué en Cisjordanie

Conflit israélo-palestinien Les autorités palestiniennes affirment qu'un Palestinien a été tué près d'un point de contrôle proche de Bethléem. Plus...

Deux Palestiniens tués par Tsahal

Cisjordanie Des affrontements près du Tombeau de Joseph, près de Naplouse, ont fait deux morts chez les Palestiniens. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.