Nicolas Maduro s'en prend à la Colombie

VenezuelaLe président vénézuélien accuse la Colombie de «manoeuvrer» pour «déclencher un conflit militaire» avec Caracas.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a accusé mardi le gouvernement colombien de se servir de l'annonce du retour aux armes d'ex-chefs guérilleros des Farc pour «manoeuvrer» et «déclencher un conflit militaire» avec le Venezuela, et a placé l'armée en état d'«alerte» à la frontière.

«Non seulement le gouvernement colombien a engagé la Colombie dans une guerre qui empire, mais il se sert d'accusations infondées pour agresser le Venezuela et déclencher un conflit militaire contre notre pays», a déclaré Nicolas Maduro lors d'une cérémonie militaire à Caracas.

Et d'annoncer le placement en «alerte orange» des unités militaires déployées le long des 2200 km de frontière que partagent les deux pays «face à la menace d'agression de la Colombie contre le Venezuela».

Le chef de l'Etat a également indiqué que des exercices militaires auraient lieu à cette même frontière entre les 10 et 28 septembre pour «mettre en condition le système armé et tout le déploiement opérationnel».

Des Farc reprennent les armes

Les relations déjà calamiteuses entre le président socialiste et son homologue de droite Ivan Duque ont de nouveau empiré après que d'anciens chefs guérilleros des Farc colombiennes ont annoncé la semaine dernière qu'ils rejetaient l'accord de paix de 2016 pour reprendre les armes.

Tout en annonçant une offensive contre ces combattants, Ivan Duque a accusé Nicolas Maduro de «soutenir» et d'«héberger» des dissidents des Farc, des accusations que Caracas nie.

Ivan Duque ne cesse d'exiger le départ de Nicolas Maduro. Tout comme une cinquantaine d'autres pays dont les Etats-Unis, la Colombie reconnaît le chef de file de l'opposition Juan Guaido comme président par intérim du Venezuela. (afp/nxp)

Créé: 04.09.2019, 03h11

Quatre morts et deux blessés dans une attaque contre l'armée colombienne

Quatre soldats ont été tués et deux autres blessés mardi dans une embuscade dans le nord-ouest de la Colombie, attribuée par l'armée au Clan du Golfe, le principal gang de trafiquants de drogue du pays.

Articles en relation

Nouvelle coupure de courant au Venezuela

Amérique latine Plusieurs quartiers de Caracas et certaines régions en province étaient touchés mardi par une coupure d'électricité. Plus...

Maduro brandit la menace de législatives anticipées

Venezuela Le président vénézuélien veut lancer des élections anticipées pour affaiblir l'opposition menée par Juan Guaido. Plus...

Caracas disposé à reprendre le dialogue

Venezuela Alors que les pourparlers avec l'opposition sont suspendus depuis début août, Caracas est d'accord pour discuter à nouveau avec un mécanisme repensé. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.