Passer au contenu principal

Nicolas Sarkozy, candidat à l'Elysée avec autorité...

Pour l’ex-président, la reconquête du pouvoir passe par l’autorité et les propositions chocs. Il se déclare dans un livre à paraître mercredi

Nicolas Sarkozy promet rien de moins que de mettre un terme au regroupement familial des immigrés. Une décision prise par les Gaullistes dans les années 70.
Nicolas Sarkozy promet rien de moins que de mettre un terme au regroupement familial des immigrés. Une décision prise par les Gaullistes dans les années 70.

«J’ai décidé d’être candidat à l’élection présidentielle de 2017.» C’est ce qu’écrit Nicolas Sarkozy (61 ans) noir sur blanc dans Tout pour la France (Plon). Ce livre, à paraître mercredi, met ainsi fin au faux suspense sur le retour de l’ex-président de la République (2007-2012).

A la tête des Républicains depuis 2014, Nicolas Sarkozy doit encore démissionner de ces fonctions afin de participer à la primaire de son parti, prévue les 20 et 27 novembre. En qualité de vice-président délégué, Laurent Waulquiez assurera la présidence par intérim.

Avec cette annonce, la campagne pour la présidentielle de 2017 est vraiment lancée. Tous les ténors de la politique française, notamment à droite, sont désormais dans les starting-blocks. A gauche, il ne manque que François Hollande. Ce dernier communiquera ses intentions en décembre. Mais dans les 230 pages de Tout pour la France, Nicolas Sarkozy ne cite pas une seule fois l’actuel président de la République, racontent ceux qui ont déjà lu l’ouvrage.

Tout pour la Francen’est pas à proprement parler un programme de campagne, le livre dessinerait clairement les axes de la future campagne du candidat à une réélection à la présidence de la République. Cas unique dans les annales de la France. Et comme annoncé, Nicolas Sarkozy a décidé de frapper fort sur les thèmes des valeurs, de la souveraineté et de la sécurité. Aussi, le tout est structuré en cinq chapitres aux titres évocateurs: compétitivité, liberté, autorité, vérité et identité.

Propositions chocs!

L’immigration tout d’abord. Nicolas Sarkozy promet rien de moins que de mettre un terme au regroupement familial, décidé dans les années 70. De quoi susciter un vaste débat, voire de changer la nature des relations avec les pays du Maghreb liés à la France par leur histoire coloniale.

Lui président, Nicolas Sarkozy propose encore l’augmentation progressive de l’âge de la retraite, la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune, la baisse de 10% de l’impôt sur le revenu, l’augmentation du temps de travail des enseignants ou encore l’abaissement de la majorité pénale à 16 ans (18 ans aujourd’hui). De toute évidence, Nicolas Sarkozy veut incarner l’autorité.

Déficit d'image...

Suffisant pour rattraper son retard dans les sondages sur le favori Alain Juppé? Le maire de Bordeaux a encore dix points d’avance. Mais Nicolas Sarkozy est plus déterminé que jamais à parachever son come-back politique par un nouveau bail à l’Elysée. Mais il devra convaincre les électeurs de droite qu’il est un homme neuf, capable de réaliser en 2017 ce qu’il n’a réussi en cinq ans.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.