Le Nobel de la Paix est salué et incité à continuer

SuèdeLe secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres s'est félicité vendredi de l'attribution du prix Nobel de la paix à Abiy Ahmed, tandis qu'Amnesty rappelait que le travail était loin d'être fini.

Abiy Ahmed.

Abiy Ahmed. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres s'est félicité vendredi de l'attribution du prix Nobel de la paix au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan de la réconciliation entre son pays et l'Erythrée voisine qui selon lui nourrit les espoirs de «stabilité» dans toute la région.

L'accord de paix «a ouvert de nouvelles opportunités pour la sécurité et la stabilité dans la région et le leadership du président Ahmed a fourni un formidable exemple aux pays d'Afrique et d'ailleurs qui cherchent à surmonter les résistances du passé et à faire passer l'intérêt de la population en premier», a déclaré M. Guterres dans un communiqué depuis Copenhague où il participe à la réunion du réseau des grandes villes pour le climat.

«Le travail d'Abiy Ahmed est loin d'être fini». Depuis l'arrivée de Abiy Ahmed au pouvoir en avril 2018, son gouvernement a notamment «réformé les forces de sécurité», conclu «un accord de paix avec l'Erythrée voisine pour mettre fin à deux décennies de relations d'hostilité» et «aidé à négocier un accord de paix entre les dirigeants militaires soudanais et l'opposition civile, mettant un terme à des mois de manifestations», ajoute l'ONG.

«Cette récompense devrait le pousser et l'inciter à s'atteler aux défis exceptionnels en matière de droits humains qui menacent d'anéantir les progrès réalisés jusqu'à présent», souligne Amnesty.

«Il doit d'urgence faire en sorte que son gouvernement s'occupe des tensions ethniques en cours qui menacent (le pays) d'instabilité et de nouvelles violations des droits de l'homme».

«Maintenant plus que jamais, le Premier ministre Abiy doit pleinement faire siens les principes et les valeurs du Prix Nobel de la Paix pour laisser un héritage durable en matière de droits de l'homme à son pays, à la région et au monde», ajoute l'ONG.

«L'Ethiopie est fière»

L'Ethiopie s'est, quant à elle, déclarée «fière en tant que nation» du prix Nobel de la paix décerné vendredi à son Premier ministre réformateur Abiy Ahmed, a réagi le bureau du Premier ministre du deuxième pays le plus peuplé d'Afrique.

«Nous sommes fiers en tant que nation», s'est réjoui le bureau de Abiy Ahmed sur Twitter, publiant sur le réseau social un communiqué estimant que ce prix est la «reconnaissance» du travail du Premier ministre pour «l'unité, la coopération et la co-existence». (afp/nxp)

Créé: 11.10.2019, 12h23

Articles en relation

Abiy Ahmed, un Nobel de la paix parti de rien

Suède Fils de modestes villageois devenu espion en chef, le premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, Prix Nobel de la paix 2019, a initié de profonds changements en Ethiopie. Plus...

Le Nobel de la paix au Premier ministre éthiopien

Distinction Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan d'une réconciliation spectaculaire entre son pays et l'Erythrée voisine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.