Non-lieu pour les soldats français accusés de viol

CentrafriqueLes juges d'instruction ont rendu une ordonnance de non-lieu dans l'enquête sur les accusations de viol portées par des enfants contre des soldats français en Centrafrique.

Soldats français en Centrafrique.

Soldats français en Centrafrique. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'implication des militaires n'a pas pu être établie. Les soldats français accusés de viol par des enfants en Centrafrique s'en sortent donc avec un non-lieu. Cette décision rendue jeudi dernier est conforme aux réquisitions du parquet de Paris, qui s'était prononcé dans le même sens en mars 2017.

Le parquet avait alors estimé qu'on ne pouvait pas exclure que des abus aient été commis, mais que «les éléments recueillis lors de l'ensemble des investigations et la variation des témoignages ne permettaient pas d'établir des faits circonstanciés et étayés à l'encontre des militaires», a-t-on dit de source proche du dossier.

L'association Ecpat, qui lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants, a fait savoir qu'elle étudiait la possibilité de faire appel du non-lieu.

Note interne

L'affaire avait éclaté en avril 2015 avec la diffusion d'une note interne des Nations unies relatant les auditions de six enfants qui dénonçaient des abus sexuels commis par des militaires dans un camp de déplacés à Bangui, en échange de rations de nourriture, entre décembre 2013 et juin 2014.

Cette enquête visait la force Sangaris, qui n'est pas sous commandement de l'ONU. Elle est distincte des enquêtes menées par les Nations unies sur des allégations d'abus sexuels concernant la mission de l'Onu (Minusca).

Ces accusations avaient terni la réputation de l'armée française, déployée dans le pays dans le cadre de l'opération Sangaris pour restaurer la sécurité après des mois de violences interconfessionnelles. (ats/nxp)

Créé: 15.01.2018, 17h07

Articles en relation

Casques bleus: «tourner la page» des abus sexuels

Centrafrique Le nouveau chef des Casques bleus veut s'assurer de la mise en oeuvre d'une «politique beaucoup plus forte» contre les violences sexuelles. Plus...

Non-lieu requis pour les soldats accusés de viols

Centrafrique Le parquet a requis un non-lieu pour les soldats français de l'opération Sangaris en Centrafrique, accusés d'avoir violé des enfants. Plus...

Aucun soldat français mis en examen pour les viols

Centrafrique Les juges français ont terminé leurs investigations sur les accusations de viols sur des mineurs portées à partir de 2014 contre des soldats de la force Sangaris. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.