Nordhal L. extirpé de sa cellule pour une garde à vue

FranceLe meurtrier de la petite Maëlys à l'été 2017 purge sa peine dans une prison lyonnaise dont on l'a sorti ce vendredi pour l'interroger sur une agression sexuelle présumée de mars 2017.

Nordhal L.

Nordhal L. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nordahl L. a été placé en garde à vue quelques heures ce vendredi dans le cadre d'une enquête ouverte après la plainte pour agression sexuelle d'une petite cousine, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information de BFMTV. La garde à vue a été levée au bout de quelques heures.

Nordhal L. a été extrait de sa cellule de Saint-Quentin Fallavier vendredi matin et placé en garde à vue en Isère, selon une source proche de l'enquête. Selon une autre source proche de l'enquête, ce sont les gendarmes de la section de recherches de Reims qui l'entendent.

En juillet 2019, le parquet de Charleville-Mézières avait affirmé «qu'une jeune femme a déposé plainte il y a plusieurs mois dans les Ardennes» et qu'elle imputait «à Nordhal L. un certain nombre de choses, qu'on peut résumer sous les mots d'agression sexuelle et menace.»

Les faits dénoncés par l'adolescente remonteraient à mars 2017, c'est-à-dire un mois avant l'assassinat du caporal Arthur Noyer (en avril 2017 en Savoie) pour lequel Nordahl L. est mis en examen.

L'ancien maître-chien, âgé de 36 ans, est mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys (fin août 2017 en Isère) et des agressions sexuelles commises sur deux petites cousines quelques semaines auparavant, âgées de quatre et six ans au moment des faits.

La nouvelle victime présumée de Nordhal L. avait 14 ans en 2017. Dans une vidéo diffusée à l'été 2019 par BFMTV - où elle apparaît dans l'ombre sans qu'on puisse la reconnaître, sa voix ayant été modifiée - elle raconte avoir subi, le jour de l'enterrement de son père, des attouchements de la part de son «grand cousin».

Le mis en cause aurait ensuite menacé de la tuer si elle disait quelque chose. Deux ans plus tard, la jeune fille a porté plainte après s'être confiée à sa mère. (afp/nxp)

Créé: 07.02.2020, 12h21

Articles en relation

Nordhal L. pourrait encore être inculpé pour viol

France Poursuivi pour le meurtre de la petite Maëlys, Nordhal L. pouvait être mis en examen pour viol, après un témoignage qui avait néanmoins été rejeté. Le parquet se pourvoit en cassation. Plus...

Nordhal L. inculpé pour l'agression d'une cousine

France L'homme suspecté de la mort de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer aurait commis des attouchements sur une fillette de six ans. Plus...

Nordhal L. avoue avoir tué la petite Maëlys «par accident»

France Le corps de la fillette disparue fin août en Isère a été découvert sur les indication de l’ex-militaire qui a décidé de coopérer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.