Un nouveau texte est attendu à la COP21

ParisIl s'agit d'une journée test au Bourget pour savoir si un accord est à portée de main.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un nouveau projet de texte, pour sceller un pacte contre les conséquences les plus dramatiques du réchauffement de la planète, est attendu ce mercredi à 15h00. Il devrait permettre de mesurer le chemin à parcourir avant l'accord final attendu vendredi.

La nouvelle mouture du projet a été couchée sur le papier dans la nuit par la présidence française. Il se base sur les rapports des facilitateurs qui ont dirigé depuis dimanche soir plusieurs groupes de travail. Mercredi matin, le secrétariat de la Convention climat de l'ONU a annoncé que le texte ne serait finalement présenté qu'à 15h00, et non plus à 13h00 comme annoncé la veille par le président de la COP21, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius. Aucune explication n'a été apportée pour expliquer ce report.

«On attend beaucoup de ce nouveau texte, c'est le premier depuis samedi», a commenté Matthieu Orphelin de la Fondation Nicolas Hulot. «Il va falloir en évaluer le niveau d'ambition, car si la méthode de travail, saluée par tous, est bonne, mais que l'accord n'est pas à la hauteur, ce ne sera pas du tout satisfaisant», a ajouté le porte-parole de l'ONG.

Selon Pierre Cannet du WWF, «la France se montre habile, ménage les susceptibilités des uns et des autres et il n'y a pas eu de clash sur la manière de procéder». «Mais si cette fluidité sert la conclusion d'un accord, elle ne sert pas forcément son ambition», prévient-il également. «Nos experts craignent que les négociateurs se mettent d'accord sur le plus petit dénominateur commun sur plusieurs sujets clés», a même avancé l'ONG Oxfam dans un communiqué.

Sprint final

Si les pays acceptent de négocier sur la base de ce nouveau document, un long tunnel de discussion va s'engager mercredi après-midi, une fois que les ministres l'auront analysé et qu'ils se retrouveront pour trancher les nombreux points encore en débat.

«On fera en fin d'après-midi une réunion du 'comité de Paris' (séance plénière avec tous les pays) et ensuite on doit se préparer à avoir des négociations dès ce soir, cette nuit», a déclaré Laurent Fabius. Le ministre français des Affaires étrangères compte sur une adoption finale de l'accord de Paris vendredi en fin d'après-midi.

Questions ouvertes

De nombreux points restent problématiques: quels objectifs de long terme inscrire dans l'accord concernant la trajectoire vers une économie bas carbone ? Quand revoir les objectifs d'émissions de gaz à effet de serre des Etats, qui sont à ce jour insuffisants pour limiter la hausse de la température en deçà de 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle ? Comment garantir la transparence des actions des nations ?

Autre sujet majeur de friction: l'aide financière aux pays du Sud pour faire face au réchauffement dont ils sont les premières victimes. Mardi, les pays émergents, Inde en tête, se sont dits déçus de l'ambition affichée par les pays développés, en particulier sur les financements.

Les pays développés, eux, ne démordent pas de leur volonté de voir d'autres pays, dont le niveau de vie s'est beaucoup amélioré avec le temps, devenir des donateurs. Cela vise par exemple des pays du Golfe, la Corée du Sud ou encore le Brésil. (ats/nxp)

Créé: 09.12.2015, 13h28

Articles en relation

COP21: Fabius espère l'adoption d'un accord vendredi

Réchauffement climatique Les 195 pays réunis au nord de Paris tentent toujours de parvenir à un compromis qui permette de contenir le réchauffement climatique sous les 2°C par rapport à l'ère préindustrielle. Plus...

«Les chefs d’Etat se sont engagés. Il est impensable que cela échoue!»

Sommet pour le climat Interview Pendant ce sommet pour le climat, Ségolène Royal est sur tous les fronts. Rencontre avec la ministre de l’Ecologie en marge de la COP21 de Paris. Plus...

Fabius veut un premier jet du texte dès mercredi

Conférence sur le climat Le président de la COP21 et ministre français des Affaires étrangères met la pression à ses homologues pour qu'un accord mondial soit trouvé. Plus...

Baisse des émissions de CO2 attendue en 2015

Climat C'est la première fois qu'on enregistre une diminution en période de croissance économique mondiale. Et l'annonce a lieu en pleine COP21. Plus...

Ban Ki-moon: «La catastrophe climatique nous guette»

COP21 Une semaine décisive pour l'avenir de la planète s'est ouverte lundi matin au Bourget, près de Paris. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.