Un nouvel attentat à la voiture-bélier secoue Jérusalem

PROCHE-ORIENTUne attaque à la voiture-bélier a fait un mort et causé une des pires récentes flambées de violence dans la ville.

Les heurts et les fortes tensions dans la ville sainte font craindre une troisième Intifada.

Les heurts et les fortes tensions dans la ville sainte font craindre une troisième Intifada. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jérusalem a connu mercredi 5 novembre une de ses pires récentes flambées de violence avec une nouvelle attaque à la voiture-bélier qui a fait un mort et des heurts.Dix heures plus tard, un autre chauffeur palestinien a foncé sur des soldats israéliens au sud de Bethléem, en Cisjordanie occupée.

Trois d'entre eux ont été blessés, dont un grièvement. En soirée, les affrontements se poursuivaient par intermittence entre Palestiniens et policiers israéliens à Jérusalem-Est, partie arabe de la ville occupée et annexée par Israël en proie à des violences depuis plusieurs semaines.

Crainte d'une troisième Intifada

Les heurts et les fortes tensions dans la ville sainte font craindre une troisième Intifada. Ils ont éclaté le matin avec notamment une attaque à la voiture-bélier commise par un Palestinien de 38 ans, qui a tué un policier israélien.

L'assaillant a percuté avec son van un groupe de policiers, avant de faucher des piétons sur une artère séparant Jérusalem-Ouest et Jérusalem-Est, puis de sortir de son véhicule pour attaquer les passants avec une barre de fer, selon la police qui l'a immédiatement abattu.

Membre du Hamas

Une attaque similaire avait été perpétrée il y a deux semaines non loin de là, tuant un bébé israélo-américain et une Equatorienne. L'auteur avait aussi été tué.

Sans revendiquer l'attentat de Jérusalem, le mouvement islamiste Hamas s'en est félicité, assurant que son auteur, était l'un de ses membres.

Affrontements entre jeunes Palestiniens et policiers

Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a vu dans cette attaque «la conséquence directe des agissements (du président palestinien Mahmoud Abbas) et de ses partenaires du Hamas qui excitent les esprits».

Outre l'attaque palestinienne, des affrontements entre jeunes Palestiniens et policiers israéliens avaient éclaté dès le matin, sur l'esplanade des Mosquées, où la visite d'une centaine d'extrémistes juifs réclamant le droit de prier sur le troisième lieu saint de l'islam a attisé les braises.

Intervention dans la mosquée Al-Aqsa

Des Palestiniens s'étaient retranchés sur l'esplanade la nuit dernière. Quand la porte des Maghrébins, par laquelle passent les non-musulmans, s'est ouverte, des manifestants masqués ont lancé des pierres et des pétards sur les policiers israéliens venus pour protéger le groupe, toujours selon la police.

Les policiers ont pénétré sur l'esplanade et repoussé les Palestiniens à l'intérieur de la mosquée Al-Aqsa, selon des témoins. Fait exceptionnel, ils sont entrés dans la très vénérée mosquée où des tapis calcinés témoignaient de début d'incendies provoqués par leurs grenades.

39 blessés

Selon un employé du Croissant-Rouge palestinien, 39 personnes ont été blessées. Cette incursion a été ressentie comme une grave provocation.

Les incidents se sont propagés aux alentours immédiats de l'esplanade dans la vieille ville. A plusieurs reprises, les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes, des grenades assourdissantes et des projectiles en caoutchouc pour éloigner les groupes.

Ambassadeur jordanien en Israël rappelé

Après une accalmie mercredi en fin de matinée, des incidents ont à nouveau opposé Palestiniens et policiers israéliens aux abords de la vieille ville, ainsi que dans le camp de Chouafat et dans les quartiers d'Issaouiya et al-Tor.

Egalement sacrée pour les juifs, l'esplanade est sous le régime d'un statu quo qui prévoit que les Hébreux ne peuvent y prier. Au cours des derniers mois cependant, des activistes juifs se sont faits plus bruyants pour obtenir ce droit.

Les musulmans s'alarment de l'éventualité que le gouvernement israélien cède aux pressions des ultras et accède à leur requête. Le Premier ministre israélien a plusieurs fois affirmé n'avoir aucune intention de changer le statu quo.

La Jordanie, liée à Israël par un traité de paix, a rappelé mercredi son ambassadeur en Israël, a annoncé l'agence officielle jordanienne Petra. Le premier ministre jordanien Abdallah Nsour a aussi demandé de «porter plainte devant le Conseil de sécurité de l'ONU contre les attaques répétées d'Israël contre les lieux saints musulmans».

La direction palestinienne a, elle aussi, appelé le Conseil de sécurité à se réunir urgemment. (ats/nxp)

Créé: 06.11.2014, 00h37

Articles en relation

Fermeture des deux points de passage entre Israël et Gaza

Proche-Orient Les deux points de passage entre Israël et la bande de Gaza ont été fermés jusqu'à nouvel ordre. La mesure a été prise à la suite d'un tir de roquette vendredi depuis la bande de Gaza. Plus...

Israël accélère la colonisation à Jérusalem-Est

PROCHE-ORIENT L'annonce de la construction accélérée de 1000 logements à Jérusalem-Est survient dans un climat de violences qui font redouter un embrasement généralisé. Plus...

La police limite l'accès à l'esplanade des Mosquées

Israël La police israélienne a annoncé que seuls les Palestiniens de plus de 50 ans seront autorisés à prier mercredi sur l'esplanade des Mosquées, à Jérusalem. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.