Nouvelle explosion sur le pétrolier en feu

Mer de ChineUne nouvelle explosion sur le tanker iranien Sanchi à la dérive rend les secours encore plus compliqués.

Le tanker Sanchi dérive avec 136'000 tonnes d'hydrocarbures légers à son bord.

Le tanker Sanchi dérive avec 136'000 tonnes d'hydrocarbures légers à son bord.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Iran a indiqué vendredi qu'une nouvelle explosion à bord d'un pétrolier iranien en feu depuis plusieurs jours compliquait les opérations de secours. Le Japon a affirmé de son côté que le tanker a dérivé dans sa zone économique exclusive.

«Si ce n'était pas à cause de l'explosion de ce matin, peut-être que le feu aurait été éteint maintenant», a affirmé le directeur-adjoint des affaires maritimes au sein de l'Organisation des ports iraniens, Hadi Haghshenas, à la radio-télévision d'Etat Irib.

Selon Hadi Haghshenas, 12 membres de l'équipe d'élite de secours ont été envoyés en renfort d'Iran, mais attendent toujours à Shanghai que les conditions leur permettent de se rendre sur le pétrolier. «Le tanker dérive du lieu de l'accident (...) vers les eaux japonaises et se trouve actuellement à environ 135 miles (environ 217 km) de l'île d'Okinawa», a-t-il indiqué.

Le Japon a annoncé avoir mis à disposition un navire de patrouille, car le pétrolier se trouve désormais dans sa zone économique exclusive, tandis que l'Iran réclame des hélicoptères et des avions pour l'aider à éteindre l'incendie. «Nous avons offert notre soutien (...) mais la partie chinoise a indiqué qu'ils géraient l'affaire par eux-mêmes», a affirmé un porte-parole des gardes-frontières japonais.

Manque de coopération

Des responsables iraniens ont critiqué le «manque de coopération» des autorités chinoises alors que le ministère des Transports chinois a soutenu jeudi que la météo «exécrable» et les gaz toxiques émanant des hydrocarbures en feu ralentissaient les opérations. Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a affirmé vendredi que son gouvernement avait déployé «un effort particulier dans les opérations de secours».

Le tanker Sanchi, avec 136'000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats) à son bord, a pris feu le 6 janvier suite à sa collision avec un navire de fret chinois. L'accident s'est produit à environ 300 kilomètres à l'est de la ville chinoise de Shanghai. Il comptait à son bord 32 membres d'équipage - 30 Iraniens et deux Bangladais. Seul un corps a été retrouvé jusqu'à présent.

Le pétrolier, battant pavillon panaméen, appartient à la National Iranian Tanker Company (NITC), l'opérateur administrant la flotte de navires pétroliers de l'Iran. Il acheminait des produits à la firme sud-coréenne Hanwha Total. (ats/nxp)

Créé: 12.01.2018, 16h05

Articles en relation

Le pétrolier iranien pourrait brûler un mois

Mer de Chine Le pétrolier touché par un incendie depuis quatre jours pourrait brûler pendant un mois, mais la marée noire est écartée. Plus...

Pékin tente d'éviter une marée noire

Pétrolier en feu Un pétrolier qui transporte 136'000 tonnes d'hydrocarbures légers est en feu. Craignant une catastrophe écologique, la Chine essaie de contrôler l'incendie. Plus...

Pétrolier en feu: «risque d'explosion»

Chine Le tanker iranien en flammes au large de la Chine risque d'exploser ou de sombrer, ont averti les autorités lundi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des parents et des enfants séparés par le rêve américain, paru le 19 juin
(Image: Bénédicte) Plus...