Nouvelle inculpation en Belgique

Attentats du 13 novembreUn homme qui aurait fourni des armes aux terroristes du 13 novembre 2015 a été écroué en Belgique, fin décembre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme, soupçonné d'avoir fourni en armes les commandos djihadistes qui ont attaqué plusieurs sites à Paris le 13 novembre 2015, a été inculpé et écroué en Belgique fin décembre, a indiqué mercredi le parquet fédéral belge confirmant des informations de presse.

Ces attentats, en grande partie préparés depuis la Belgique, ont fait 130 morts, dont 90 dans la salle de spectacles du Bataclan.

Le nouveau suspect, arrêté «avant Noël», est soupçonné d'être mêlé à «la fourniture de (fusils d'assaut) Kalachnikov» aux auteurs, a précisé à l'AFP Eric Van Duyse, porte-parole du parquet fédéral. Il a été inculpé de «participation aux activités d'un groupe terroriste», a ajouté le porte-parole.

Enquête tentaculaire

Selon le quotidien belge «La Dernière heure», qui a révélé l'information, «Mohamed E.» a été inculpé de «participation aux assassinats terroristes» commis le 13 novembre.

Il serait lié à un des principaux suspects encore en vie, Mohamed Bakkali, un Belge de 31 ans arrêté en Belgique deux semaines après les attaques et remis à la justice française en janvier 2018.

Dans cette enquête tentaculaire, menée conjointement par des magistrats antiterroristes français et belges, l'aspect concernant la fourniture d'armes est actuellement «activement exploré», a ajouté Eric Van Duyse.

Les pires commis en France

Ces attentats, revendiqués par le groupe Etat islamique, sont les pires jamais commis sur le sol français. Trois commandos composés de neuf djihadistes ont tué 130 personnes et blessé plus de 350 autres à Paris, dans la salle de concerts du Bataclan (90 morts), aux terrasses de plusieurs bars et restaurants (39 morts) et près du Stade de France (un mort).

Les investigations ont mis au jour une cellule djihadiste, ayant des ramifications à travers l'Europe, essentiellement en Belgique. Elle a aussi frappé à l'aéroport et dans le métro de Bruxelles, le 22 mars 2016, faisant 32 morts.

Dans l'enquête sur le 13 novembre, une quinzaine de suspects sont déjà visés par la justice en France, où devrait se tenir le procès après le bouclage des investigations attendu d'ici un an. (afp/nxp)

Créé: 09.01.2019, 10h37

Articles en relation

Attentats de 2015: deux suspects mis en examen

France Sofien Ayari et Ali El Haddad Asufi, détenus en Belgique, ont été brièvement remis à la France pour être mis en examen dans l'enquête sur les attentats du 13-Novembre. Plus...

Attentats de Paris: procès en 2020

Terrorisme Près de quatre ans après les attentats djihadistes de janvier 2015 à Paris, les juges d'instruction ont terminé leurs investigations, ouvrant la voie à un procès aux assises. Plus...

Un suspect assigne l'Etat belge en justice

Attentats du 13 novembre Ali El Haddad Asufi, soupçonné d'avoir été en contact avec les responsables des attentats de Paris, accuse l'Etat belge de bloquer son placement sous bracelet électronique. Plus...

Attentats du 13 novembre: fausse victime jugée

France Alexandra D. est soupçonnée de s'être fait passer pour une victime des attentats terroristes de 2015 à Paris et d'avoir reçu des indemnités indûment. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...