Retraites: mobilisation record ce mardi

FranceDes centaines de milliers de personnes ont manifesté mardi en France contre la réforme des retraites, à l'appel de tous les syndicats.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ministère de l'intérieur a comptabilisé 615'000 manifestants en France dont 76'000 à Paris. Selon un comptage Occurence effectué pour un collectif de médias, il y avait 72'000 manifestants dans la capitale. De son côté, le syndicat CGT, en tête de la contestation, a annoncé avoir recensé 350'000 personnes dans la manifestation parisienne.

Cheminots, enseignants, fonctionnaires, avocats, magistrats... : les opposants au nouveau système universel de retraites, projet emblématique d'Emmanuel Macron, entendent réaliser une nouvelle démonstration de force pour faire céder un gouvernement affaibli par la démission, lundi, du maître d'oeuvre de la réforme, Jean-Paul Delevoye, soupçonné de conflit d'intérêts.

Il s'agit de la troisième journée de manifestation depuis le début du mois. Le 5 décembre, premier jour de grève, avait vu défiler plus de 800'000 personnes dans le pays. Elles avaient été moins de la moitié le 11 (339'000).

«Ligne rouge»

Ce mardi, pour la première fois, l'ensemble des syndicats manifestent, jusqu'aux plus réformateurs comme la CFDT, avec laquelle Emmanuel Macron pouvait espérer faire adopter cette réforme visant à fusionner les 42 régimes existants.

Mais le premier syndicat de France a estimé que l'annonce de la mise en place d'un «âge d'équilibre» était «une ligne rouge». Cet âge (64 ans en 2027) vise à maintenir l'équilibre financier du système, chacun pouvant continuer à partir à la retraite à 62 ans, mais avec un malus sur sa pension et un bonus pour ceux partant après.

«Franc succès» de la mobilisation

«Il faut que tous ceux qui portent une réforme juste et équitable soient dans la rue pour montrer que nous ne voulons pas de cet âge d'équilibre qui est terriblement injuste, qui va concerner d'abord ceux qui ont commencé à travailler tôt», a déclaré le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger.

La journée de mobilisation est «un franc succès», a estimé de son côté Philippe Martinez, chef du syndicat CGT, qui réclame - avec quatre autres syndicats - le retrait pur et simple du projet.

Selon une journaliste de l'AFP, plusieurs manifestants brandissaient des pancartes hostiles au gestionnaire d'actifs américain BlackRock, pointé du doigt ces derniers jours par des médias français et des internautes qui fustigent un lobbying du géant américain soupçonné de vouloir imposer la retraite par capitalisation en France.

Gouvernement «déterminé»

Le Premier ministre Édouard Philippe a de son côté affirmé sa «détermination totale» à mener à bien la réforme. Il doit recevoir les organisations syndicales et patronales mercredi et jeudi.

La retraite est un sujet éminemment sensible en France, la population restant attachée à un des systèmes les plus avantageux au monde.

Les détracteurs du projet comptent sur l'impopularité du président Macron pour sortir victorieux du conflit et sur le contexte très tendu dans le pays, avec la mobilisation depuis plus d'un an du mouvement social des «gilets jaunes», mais aussi des mécontentements exacerbés dans les hôpitaux, parmi les étudiants, les policiers, les agriculteurs...

Transports affectés

A quelques jours des congés de fin d'année, la grève illimitée, notamment dans le métro parisien et les chemins de fer, s'est poursuivie mardi.

Mercredi, le métro et le trafic SNCF seront de nouveau «fortement perturbé». La SNCF a toutefois assuré qu'elle aurait la capacité de transporter ce week-end tous les passagers ayant déjà réservé un billet de TGV pour le départ des congés de Noël, mais avec des changements d'horaires ou d'itinéraire dans la moitié des cas.

Concernant les liaisons avec la Suisse, Lyria a annoncé garantir tous les trains circulant du vendredi 20 au dimanche 22 décembre inclus au départ de Genève, Lausanne, Zurich et Bâle.

Des coupures d'électricité dans le sud-ouest et le centre-est ont par ailleurs été revendiquées par le syndicat CGT, qui menace de «coupures plus massives». (afp/nxp)

Créé: 17.12.2019, 04h09

Galerie photo

France: la réforme des retraites passe par la grève

France: la réforme des retraites passe par la grève Une grève générale a eu lieu le 5 décembre 2019 en France pour protester contre la réforme de retraites visant à harmoniser les différents régimes ayant cours. Mais le gouvernement tient bon.

Articles en relation

La démission de Delevoye embarrasse Macron

France Au moment le plus délicat des grèves en France, l’homme clé de la réforme des retraites s’effondre. Comment est-on arrivé là? Plus...

«Monsieur Retraites» rend son tablier

France Nommé par Emmanuel Macron en septembre 2017 pour préparer la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye a annoncé sa démission lundi. Plus...

Les routiers sont également en grève

Retraites en France Alors qu'une nouvelle manifestation d'ampleur est prévue mardi contre la réforme des retraites, les routiers posent aussi leurs revendications. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.