Passer au contenu principal

Nouvelles arrestations liées au prédicateur Gülen

Les autorités ont émis des mandats d'arrêt à l'encontre de plus de 400 personnes soupçonnées d'être liées à Fethullah Gülen, bête noire d'Ankara.

M. Gülen, un septuagénaire qui vit reclus aux États-Unis depuis une vingtaine d'années, rejette ces accusations.
M. Gülen, un septuagénaire qui vit reclus aux États-Unis depuis une vingtaine d'années, rejette ces accusations.
Keystone

Les autorités turques ont arrêté mardi plusieurs dizaines de personnes soupçonnées d'être liées au prédicateur Fethullah Gülen, bête noire d'Ankara qui l'accuse d'avoir ourdi une tentative de putsch, et recherchaient des centaines d'autres suspects.

Selon l'agence de presse étatique Anadolu, les autorités ont émis des mandats d'arrêt à l'encontre de plus de 400 personnes dans le cadre de plusieurs enquêtes à travers la Turquie. Parmi elles, 127 avaient été arrêtées à la mi-journée.

Les personnes arrêtées ou recherchées sont soupçonnées de faire partie du mouvement du prédicateur Gülen, qu'Ankara qualifie de «groupe terroriste».

Le président Recep Tayyip Erdogan accuse M. Gülen d'être derrière la tentative de coup d'État du 15 juillet 2016.

M. Gülen, un septuagénaire qui vit reclus aux États-Unis depuis une vingtaine d'années, rejette ces accusations.

Parmi les personnes arrêtées ou sous le coup d'un mandat d'arrêt mardi figurent d'anciens policiers ou militaires et des personnes soupçonnées d'avoir utilisé une application de messagerie cryptée prisée selon Ankara du mouvement guléniste.

Depuis le putsch manqué, les autorités traquent sans relâche ses partisans et ont lancé des purges d'une ampleur sans précédent dans l'histoire moderne du pays. Quelque 55 000 personnes ont été arrêtées et plus de 140 000 limogées ou suspendues. Près de trois ans après le coup de force, les arrestations se poursuivent chaque semaine.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.