Nouvelles négociations à bord d'un navire

YémenL'ONU va accueillir de nouvelles négociations de paix sur le Yémen à bord d'un navire en mer Rouge.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chef de la mission de l'ONU au Yémen va accueillir à bord d'un navire des discussions cruciales entre le gouvernement et les rebelles Houthis, pour consolider un cessez-le-feu.

L'ex-général néerlandais Patrick Cammaert est monté samedi à bord de cette embarcation pour aller chercher la délégation gouvernementale à un point de rencontre en mer Rouge. Il est ensuite revenu au port de Hodeida pour attendre les émissaires Houthis qui doivent arriver dimanche, ont déclaré les Nations unies dans un communiqué.

Les belligérants doivent évoquer les prochaines étapes de la mise en oeuvre de l'accord conclu en Suède en décembre, qui prévoit un cessez-le-feu à Hodeida. «Les parties vont reprendre les discussions sur la mise en oeuvre du redéploiement des forces» dans cette ville portuaire de l'ouest du Yémen «et la facilitation des opérations humanitaires», a précisé l'ONU.

Il s'agit de la troisième réunion du comité mixte de suivi de l'accord, salué comme un pas majeur en vue d'une résolution diplomatique au conflit.

Civils prisonniers

Le gouvernement, soutenu militairement par l'Arabie saoudite, et les Houthis, appuyés par l'Iran, se sont accusés mutuellement de violer la trêve, tandis que le redéploiement de forces et un échange de prisonniers ont dû être repoussés.

Les civils de Hodeida, principal point d'entrée des importations et de l'aide humanitaire au pays, sont pris entre un cessez-le-feu régulièrement violé et la perspective d'un conflit encore plus sanglant si la trêve vole en éclats.

Le conflit au Yémen a fait au moins 10'000 morts depuis qu'une coalition militaire menée par Ryad est intervenue en mars 2015 pour soutenir le gouvernement, selon l'Organisation mondiale de la santé. La guerre a mis 14 millions de Yéménites au bord de la famine dans ce que les Nations unies qualifient de pire crise humanitaire dans le monde. (ats/nxp)

Créé: 03.02.2019, 01h28

Articles en relation

Plus de 34 millions d'enfants menacés par les conflits

Guerres L'UNICEF a lancé mardi à Genève un appel face aux abus dont sont victimes les enfants dans les zones de conflits. Notamment en Syrie et au Yémen. Plus...

Le CICR prépare un échange de détenus

Yémen Des listes de prisonniers ont été préparées, comportant jusqu'à 15'000 personnes, selon le directeur régional du CICR Fabrizio Carboni. 15 délégués ont été envoyés au Yémen. Plus...

Heurts dans la ville de Hodeida malgré la trêve

Yémen Des tirs d'artillerie et des échanges de coups de feu ont été entendus samedi dans la partie sud de la ville yéménite de Hodeida. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.