La NSA vient au secours d'Obama dans le scandale des écoutes

EspionnageL'agence américaine a assuré dimanche que Barack Obama n'avait à aucun moment été informé d'un éventuel espionnage de la chancelière allemande Angela Merkel.

Obama était-il au courant de la surveillance d'Angela Merkel par la NSA? Les informations sont contradictoires.

Obama était-il au courant de la surveillance d'Angela Merkel par la NSA? Les informations sont contradictoires. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La NSA, l'agence américaine chargée des interceptions de communications, a assuré dimanche que le président américain Barack Obama n'avait à aucun moment été informé d'un éventuel espionnage de la chancelière allemande Angela Merkel, démentant les informations d'un journal allemand.

Le patron de la NSA, le général Keith «Alexander n'a pas discuté avec le président Obama en 2010 d'une supposée opération de renseignement impliquant la chancelière Merkel et n'a jamais discuté d'une quelconque opération l'impliquant. Les informations de presse affirmant le contraire ne sont pas vraies», affirme dans un communiqué une porte-parole de la NSA.

Obama savait?

Citant des sources des services secrets américains, le quotidien Bild am Sonntag a affirmé que le chef de l'Agence de sécurité américaine (NSA) avait informé Barack Obama d'une opération d'écoute des communications d'Angela Merkel dès 2010.

«Obama n'a pas mis fin à cette opération et l'a au contraire laissé se poursuivre,» a déclaré un haut responsable des services de la NSA cité par le journal.Plus tôt cette semaine, la Maison Blanche avait expliqué qu'elle n'enregistrait pas les appels téléphoniques d'Angela Merkel et ne le ferait pas à l'avenir, refusant de dire si l'Amérique l'avait espionnée par le passé.

Depuis 2002?

Mais l'espionnage d'Angela Merkel aurait débuté en 2002 déjà, selon le quotidien allemand Spiegel. Ce scénario signifierait que sous la présidence George W. Bush, les Etats-Unis visaient déjà Mme Merkel, alors qu'elle était cheffe de l'opposition. Son prédécesseur Gerhard Schroeder était lui aussi l'une des cibles de la NSA en raison de son opposition à l'invasion américaine de l'Irak.

Le Spiegel a cité un document classé secret de 2010 selon lequel les services d'espionnage américains disposaient de 80 cellules de surveillance technologique dans le monde, notamment à Berlin, Paris, Madrid, Rome, Prague, Genève et Francfort. (ats/afp/nxp)

Créé: 27.10.2013, 19h58

Articles en relation

Un élu américain critique les services secrets européens

Espionnage Un influent élu républicain a estimé dimanche que les services secrets des alliés européens de Washington devaient être mieux supervisés. Ceci dans le cadre du scandale de la surveillance de la NSA. Plus...

Manif aux USA pour «débrancher Big Brother»

Espionnage de la NSA Près de 5000 personnes ont manifesté devant le Capitole à Washington pour protester contre l'espionnage américain et les programmes de surveillance de la NSA. Plus...

La NSA a mis sur écoute 35 dirigeants de la planète

Espionnage Un responsable de l'administration américaine a transmis les numéros de téléphone de 35 dirigeants de la planète à l'Agence américaine de sécurité nationale (NSA) qui les a placés sur écoute, révèle le «Guardian» jeudi. Plus...

Le Parlement réagit à l'espionnage des Etats-Unis

Union européenne Le Parlement européen a demandé mercredi la suspension de l'accord sur la transmission de données financières de l'UE vers les Etats-Unis, dit accord Swift, suite aux activités d'espionnage attribuées à Washington. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.