Nuit debout: le rassemblement dispersé

FranceLa police a dispersé la manifestation, place de la République dans la nuit de jeudi à vendredi. Des voitures ont été brûlées.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des incidents se sont produits dans la nuit de jeudi à vendredi à Paris lorsque la police a dispersé le rassemblement Nuit debout. Elle a interpellé 27 personnes et 24 ont été placées en garde à vue, a annoncé la Préfecture de police.

Les forces de l'ordre disent avoir été la cible de projectiles, sur la Place de la République, et avoir répondu en faisant usage de gaz lacrymogène. Vendredi vers 01h30, elles ont commencé à disperser plusieurs centaines de personnes qui refusaient de quitter la place. Le rassemblement du mouvement Nuit debout n'était autorisé que jusqu'à minuit.

Lors de cette dispersion, les forces de l'ordre, déjà prises pour cibles dans la soirée, «ont à nouveau reçu de nombreux jets de projectiles, provenant notamment d'un bloc en béton découpé au burin et au marteau par des individus», selon la Préfecture de police.

A 01h50, «une centaine de manifestants particulièrement virulents et mobiles ont forcé le barrage mis en place Avenue de la République occasionnant de nombreuses dégradations», ajoute-t-elle. Deux voitures électriques en libre-service Autolib et deux scooters ont notamment été incendiés, a rapporté un journaliste de l'AFP.

«Jusqu'à 03h30, les forces de l'ordre ont subi des jets de projectiles. On ne dénombre aucun blessé, ni du côté de la police ni de celui des manifestants», indique la Préfecture de police dans un communiqué. Les personnes mises en garde à vue feront «l'objet de poursuites judiciaires».

Un mois de manifestation

Leurs arrestations s'ajoutent aux 21 interpellations effectuées jeudi à Paris lors de la manifestation contre la révision du code du travail qui a donné lieu à de violents affrontements entre «300 casseurs» et policiers, selon la préfecture.

Le mouvement «Nuit debout» a débuté le 31 mars dernier, au soir d'une manifestation contre le projet de réforme du Code du travail. Il se donne désormais pour but de faire converger des luttes disparates. (afp/nxp)

Créé: 29.04.2016, 02h33

Articles en relation

Traité de facho, Finkielkraut insulte une manifestante

«Nuit Debout» Le philosophe a été traité de «facho» et a lui-même insulté une participante de «pauvre conne!». Plus...

Le mouvement «Nuit debout» va se poursuivre

Paris Le mouvement «Nuit debout» reprendra lundi soir à Paris, une nouvelle déclaration de manifestation ayant été déposée. Plus...

Le mouvement spontané Nuit debout veut réveiller la France

Protestations Depuis jeudi, des milliers de jeunes se réunissent sur les places publiques. Quel sens donner à un tel mouvement? Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.