Obama appelle à rejeter la violence au Kenya

ElectionsL'ancien président américain est sorti de sa réserve la veille d'un scrutin crucial dans ce pays d'Afrique de l'Est, terre natale de son père.

Barack Obama: «J'appelle les dirigeants kényans à rejeter la violence et à respecter la volonté du peuple.»

Barack Obama: «J'appelle les dirigeants kényans à rejeter la violence et à respecter la volonté du peuple.» Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Barack Obama a appelé lundi tous les Kényans à oeuvrer pour des élections «pacifiques et crédibles».

«J'appelle les dirigeants kényans à rejeter la violence et à respecter la volonté du peuple», écrit M. Obama à quelques heures du début du scrutin qui opposera le président Uhuru Kenyatta à Raila Odinga, déjà trois fois candidat malheureux.

«J'appelle tous les Kényans à s'engager pour des élections pacifiques et crédibles afin de renforcer la confiance dans votre nouvelle constitution et dans l'avenir de votre pays», ajoute l'ancien président démocrate qui a quitté le pouvoir en janvier.

Près de 20 millions de Kényans sont appelés aux urnes mardi pour choisir leur président, mais aussi leurs gouverneurs, députés, sénateurs et élus locaux. Ces élections interviennent dix ans après les violences politico-ethniques de 2007-2008 qui avaient fait plus de 1000 morts et plus de 600'000 déplacés.

«Ami du peuple kényan»

Soulignant que les Kényans connaissent mieux que personne «les souffrances inutiles» endurées lors de la crise de 2007, Barack Obama appelle ces derniers à construire sur les avancées de ces dernières années «plutôt que de les mettre en danger».

«L'ensemble des Kényans seront perdants si le pays sombre dans la violence», martèle-t-il.

«Au cours des trois décennies écoulées depuis ma première visite au Kenya en 1987, j'ai été le témoin de vos progrès remarquables», insiste-t-il encore pour mieux souligner à quel point l'élection de mardi constitue une «étape cruciale» qu'il ne faut pas manquer.

«En tant qu'ami du peuple kényan, je vous appelle à travailler pour un avenir qui ne soit pas placé sous le signe de la peur et de la division mais celui de l'unité et de l'espoir», conclut-il. (afp/nxp)

Créé: 07.08.2017, 21h07

Articles en relation

Scrutin kényan sous tension

Kenya Près de 20 millions de Kényans s'apprêtent à renouveler le personnel politique, avec la tenue d'élections générales, mardi. Plus...

La tension monte au Kenya

Elections Video Le Kenya est entré mardi dans la dernière semaine d'une campagne électorale tendue en vue des élections générales du 8 août. Plus...

Dans la vallée du Rift où la violence règne

Kenya Les électeurs kenyans sont appelés aux urnes dans un contexte tendu. Vidéo. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.