Passer au contenu principal

Primaire démocrateObama espère une issue rapide

Le président espère qu'«au cours des deux semaines à venir», Hillary Clinton et Bernie Sanders trouveront une solution.

Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)
Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)
Reuters
Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)
Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)
AFP
Marco Rubio, solide troisième chez les républicains selon des résultats partiels, a réalisé un bon score. Grand perdant de la soirée, Jeb Bush, l'ancien gouverneur de Floride, fils et frère de président, termine très loin derrière. (1er février 2016).
Marco Rubio, solide troisième chez les républicains selon des résultats partiels, a réalisé un bon score. Grand perdant de la soirée, Jeb Bush, l'ancien gouverneur de Floride, fils et frère de président, termine très loin derrière. (1er février 2016).
Reuters
1 / 149

Le président américain Barack Obama a affirmé qu'il espérait que les démocrates trouvent une solution «au cours des deux semaines à venir», au moment où Bernie Sanders refuse de concéder la victoire à Hillary Clinton.

L'ancienne secrétaire d'Etat a obtenu la majorité requise de délégués pour l'investiture démocrate par le parti démocrate mais Bernie Sanders n'a pas concédé la défaite et affirme vouloir poursuivre sa campagne.

«C'était sain pour le parti démocrate d'avoir une primaire disputée», a déclaré Barack Obama dans The Tonight Show avec Jimmy Fallon.

Hillary Clinton, meilleure candidate

«Je pense que Bernie Sanders a apporté énormément d'énergie et de nouvelles idées», a-t-il poursuivi dans cette émission qui sera diffusée jeudi soir mais dont NBC a diffusé des extraits mercredi 8 juin.

«Cela a fait de Hillary une meilleure candidate», ajoute-t-il avant de louer l'«intelligence» et la «force» de l'ancienne Première dame, qu'il a félicitée dès mardi soir.

«Mon espoir est que, au cours des deux semaines à venir, nous arrivions à trouver une solution», poursuit-il.

Sanders à la Maison Blanche jeudi matin

Barack Obama doit recevoir Bernie Sanders jeudi matin à la Maison Blanche.

Le président américain pense-t-il que ses adversaires républicains sont contents d'avoir choisi le magnat de l'immobilier Donald Trump, au coeur d'innombrables polémiques, comme candidat ?

«Nous, on l'est !» répond-il, avant de poursuivre, sur une ton plus sérieux: «En réalité, je suis inquiet pour le parti républicain».

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.