Passer au contenu principal

Obama invite Merkel après le scandale des écoutes

Barack Obama a appelé Angela Merkel pour lui souhaiter un prompt rétablissement après son accident de ski, et l'a invitée à Washington.

Barack Obama entretenait d'excellentes relations avec Angela Merkel avant les révélations d'Edward Snowden.
Barack Obama entretenait d'excellentes relations avec Angela Merkel avant les révélations d'Edward Snowden.
AFP

Barack Obama a tendu la main, mercredi 8 janvier, à Angela Merkel, pour tenter d'apaiser les tensions suite au récent scandale des écoutes téléphoniques.

Le président américain a appelé Angela Merkel et lui a souhaité un prompt rétablissement après son accident de ski survenu durant les vacances. il l'a invitée à venir à Washington «à un moment qui conviendra aux deux parties dans les mois à venir», a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

«Rupture de confiance»

Des tensions étaient nées fin octobre entre les Etats-Unis et l'Allemagne après des révélations sur les écoutes téléphoniques de l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA), qui aurait notamment espionné le téléphone portable de Mme Merkel.

La chancelière avait vivement réagi après la divulgation de ces informations, soulignant lors d'une conversation téléphonique avec Barack Obama que les agissements de la NSA trahissaient une «rupture de confiance» entre les deux pays.

Tirer un trait sur l'affaire Snowden

Les révélations sur les écoutes de la NSA, rendues publiques par des documents divulgués par l'ancien consultant Edward Snowden, ont mis à mal les relations entre les Etats-Unis et plusieurs de leurs alliés, et placés le président américain dans l'embarras.

Washington n'a jamais confirmé les informations parues dans la presse, mais avait implicitement reconnu les faits. Le coup de téléphone de M. Obama à Mme Merkel, avec qui il entretenait d'excellentes relations avant les révélations sur les écoutes de la NSA, intervient alors que le président américain essaie de tirer un trait sur l'affaire Snowden.

M. Obama doit ainsi prononcer un discours dans le courant du mois pour expliquer aux Américains comment il compte réformer les activités de la NSA.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.