Les Obama s'en vont avec leurs balançoires

Etats-UnisUne page va bientôt se tourner à la Maison Blanche et le couple présidentiel commence déjà à plier bagage.

La structure de jeux a été donnée à une association caritative.

La structure de jeux a été donnée à une association caritative. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Elles faisaient partie du paysage dans les jardins de la Maison Blanche, pas loin du Bureau ovale: les balançoires des deux filles Obama, Malia et Sasha, ont été retirées à l'approche de leur départ.

La structure de jeux, balançoires, toboggan, cordes à grimper, avait été installée il y a huit ans peu après l'arrivée dans la résidence présidentielle de Barack et Michelle Obama et leurs deux filles, alors âgées de 10 et 7 ans.

Elle a été donnée à une organisation caritative locale, a indiqué l'exécutif américain.

Les deux filles, aujourd'hui adolescentes, quitteront comme leurs parents la Maison Blanche le 20 janvier, jour de la passation de pouvoir avec Donald Trump. (ats/nxp)

Créé: 06.01.2017, 07h32

Articles en relation

Bras de fer entre Obama et Trump sur la santé

Le président des Etats-Unis est allé devant le Congrès pour inciter les démocrates à se battre pour sauver l’assurance maladie. Plus...

Obama écrit aux citoyens et défend son bilan

Etats-Unis La réforme de l'assurance santé, que le futur président Donald Trump veut abroger, figure en tête des réalisations de Barack Obama. Plus...

Obama part au front pour sauver l'Obamacare

Etats-Unis Le président veut «protéger les intérêts de 22 millions d'Américains» dont la couverture santé pourrait disparaître. Plus...

WikiLeaks récompense des fuites de l'ère Obama

Etats-Unis L'ONG va offrir 20'000 dollars pour toute information sensible vouée à la destruction par le gouvernement américain. Plus...

Obama envisage encore des transferts de détenus

Guantanamo Le président démocrate pourrait encore agir en envoyant des détenus de la prison vers d'autres pays, alors que son successeur n'en veut pas. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.