Obama sort de son silence pour soutenir son parti

Etats-Unis Très discret depuis la fin de son mandat, l'ex-président américain rejoint la bataille démocrate pour reconquérir le Congrès.

Barack Obama compte soutenir les 81 candidats démocrates aux élections parlementaires et locales de novembre.

Barack Obama compte soutenir les 81 candidats démocrates aux élections parlementaires et locales de novembre. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ex-président américain Barack Obama est sorti mercredi de la grande discrétion qu'il affichait depuis son départ de la Maison Blanche. «J'ai hâte d'expliquer pourquoi les candidats démocrates méritent notre vote cet automne», a-t-il écrit dans un communiqué.

«Ils ont besoin de nos votes»

Barack Obama compte soutenir 81 candidats démocrates aux élections parlementaires et locales de novembre. Ces scrutins pourraient voir l'équilibre du pouvoir basculer en faveur de son camp au Congrès à Washington.

«Je suis certain que, à eux tous, ils rendront le pays que nous aimons plus fort en restaurant les opportunités, en rétablissant nos alliances et notre position dans le monde, et en respectant notre engagement fondamental pour la justice, l'équité, la responsabilité et l'Etat de droit. Mais d'abord, ils ont besoin de nos votes», a-t-il ajouté.

Face à un Donald Trump qui ne manquera pas de participer aux meetings de candidats républicains ces prochaines semaines - un exercice qu'il affectionne tout particulièrement - le premier président noir des Etats-Unis fera campagne «dans plusieurs Etats cet automne». Il annoncera une nouvelle vague de soutien prochainement.

Les élections du 6 novembre attribueront les 435 sièges de la Chambre des représentants, 35 sièges de sénateurs sur 100 ainsi que les postes de gouverneurs de 36 Etats.

Nombreux soutiens officiels

Barack Obama soutient notamment Stacey Abrams, qui si elle était élue gouverneure de la Géorgie deviendrait la première femme noire à diriger cet Etat du Sud au passé marqué par la ségrégation. Cette dernière s'est dite «profondément honorée».

Il met aussi tout son poids derrière des candidats qui pourraient aider à faire basculer la majorité du côté démocrate à la Chambre des représentants, à Washington, comme Harley Rouda qui disputera le siège du républicain sortant Dana Rohrabacher, en Californie.

Remporter le Sénat semble pour l'instant plus difficile pour les démocrates en novembre, malgré la très courte avance des républicains (51-49). Dans le Nevada, Barack Obama soutient désormais officiellement la candidate Jacky Rosen, au coude-à-coude dans les sondages avec le sénateur républicain sortant, Dean Heller.

Environ la moitié des candidats parlementaires soutenus par Barack Obama se présentent aux Assemblées de différents Etats américains et non au Congrès à Washington. (ats/nxp)

Créé: 02.08.2018, 11h12

Articles en relation

Obama critique Trump aux festivités de Mandela

Afrique du Sud A l'occasion du centième anniversaire de la naissance de Nelson Mandela, l'ancien président Obama s'est exprimé, mardi. Plus...

Barack Obama visite sa famille kényane

Afrique Sous haute sécurité, l'ancien président américain est allé voir ce lundi matin sa «grand-mère» kényane. Plus...

Donald Trump gracie encore un soutien

Etats-Unis Un polémiste très critique d'Obama et condamné pour infraction aux lois sur le financement électoral a été gracié par Trump. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...