Des objets nazis retirés d'une vente aux enchères

France La vente de biens ayant appartenu à Hitler et Goering a été annulée en raison de l'émoi de la communauté juive et de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti.

Cet album-photos appartenait  à Adolf Hitler.  Sa vente aux enchères ne pourra pas se faire

Cet album-photos appartenait à Adolf Hitler. Sa vente aux enchères ne pourra pas se faire Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des objets ayant appartenu à Hitler et Hermann Goering devant être proposés aux enchères à Paris vont être retirés de la vente après l'indignation d'organisations juives. C'est ce qu'a annoncé lundi 14 avril l'autorité française de régulation des ventes publiques.

Cette autorité, le Conseil des ventes volontaires (CVV), a annoncé que la maison d'enchères Vermot de Pas retirait ces lots de la vente prévue le 26 avril.

De nature à choquer

«Je me félicite de cette décision, nécessaire au regard de l'Histoire et de la morale», a réagi la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti. Elle avait saisi lundi le commissaire du gouvernement auprès du CVV pour lui demander l'annulation de cette vente.

La maison d'enchères «a décidé de retirer de la vente ces lots qui étaient de nature à choquer les uns et les autres», a précisé Catherine Chadelat, présidente du CVV.

Atteinte à la mémoire des victimes du nazisme

Cette vente aux enchères d'objets ayant appartenu à Adolf Hitler et à Hermann Goering avait suscité l'indignation d'une association juive, le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA), qui avait jugé vendredi cette vente «obscène» et «de nature à offenser les victimes» du nazisme.

Le BNVCA avait demandé aux ministres de l'Intérieur et de la Culture et au préfet de police de Paris de tout mettre en œuvre pour «interdire cette vente et faire saisir les objets».

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) avait à son tour demandé dimanche l'annulation de la vente, jugeant que la démarche «porte atteinte à la mémoire des victimes de la barbarie nazie».

Ramenés par les combattants français

Intitulée «Prises de guerre de la 2e D.B. (division blindée) en mai 1945 au Berghof d'Hitler», cette vente proposait une quarantaine d'objets provenant de la résidence d'Adolf Hitler dans les Alpes bavaroises et de la maison voisine où s'était installé son ministre Hermann Goering. Il y avait également de la vaisselle de l'hôtel où descendaient les dignitaires du régime nazi.

Ces objets avaient été ramenés par des combattants français de la 2e D .B. (division blindée) du général Leclerc arrivée le 4 mai à Berchtesgaden (sud de l'Allemagne). Les Français ont été les premiers à monter au Berghof, le repaire montagnard d'Hitler, qui avait été bombardé un peu plus tôt par l'aviation alliée. (afp, ats/nxp)

Créé: 14.04.2014, 17h59

Articles en relation

Polémique sur une vente d'objets nazis à Paris

France Une association juive s'indigne de la vente aux enchères d’objets ayant appartenu à Adolf Hitler et à Hermann Goering, prévue fin avril à Paris. Elle demande son interdiction. Plus...

Les œuvres du «trésor Gurlitt» seront restituées

NAZISME Cornelius Gurlitt, chez qui ont été retrouvées 1406 œuvres d'art en 2012, a conclu un accord avec l'Etat allemand pour restituer celles issues de spoliations par les nazis. Plus...

Des toiles reprises aux nazis aux enchères à New York

ART VOLE Volées par les nazis, quatre toiles de maîtres seront mises aux enchères jeudi à New York chez Sotheby's. La maison en attend un million de dollars. Plus...

L'épouse de Hitler aurait eu des origines juives

Histoire Eva Braun aurait eu des origines juives, selon de nouvelles analyses ADN effectuées pour un documentaire qui sera diffusé mercredi prochain par la chaîne britannique Channel 4. Plus...

«Mein Kampf» dédicacé par Hitler se vend 65'000 dollars

NAZISME Une exemplaire de «Mein Kampf», dédicacé par le Führer à un de ses proches, a été acheté aux enchères à Los Angeles pour près de 65'000 dollars. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.