Passer au contenu principal

L'ONG Human Rights Watch refoulée à Hong Kong

Le directeur de l'ONG pour les droits humains devait remettre un rapport sur les violentes manifestations. Son entrée à Hong Kong lui a été refusée.

Des militants pro-démocratie ont battu des policiers avec des parapluies dimanche à Hong Kong. (19 janvier 2020)
Des militants pro-démocratie ont battu des policiers avec des parapluies dimanche à Hong Kong. (19 janvier 2020)
AFP
Le directeur de Human Rights Watch Kenneth Roth devait se rendre à Hong Kong pour remettre un rapport sur la défense des droits de l'Homme après des mois de manifestations prodémocratie. Son entrée lui a été refusée. (12 janvier 2020)
Le directeur de Human Rights Watch Kenneth Roth devait se rendre à Hong Kong pour remettre un rapport sur la défense des droits de l'Homme après des mois de manifestations prodémocratie. Son entrée lui a été refusée. (12 janvier 2020)
AFP
Dans la nuit, la police a dispersé la foule avec des gaz lacrymogènes. (Lundi 01.07.2019)
Dans la nuit, la police a dispersé la foule avec des gaz lacrymogènes. (Lundi 01.07.2019)
AFP
1 / 112

Le directeur de Human Rights Watch Kenneth Roth a annoncé dimanche que les autorités de Hong Kong lui avaient interdit l'entrée sur le territoire, où il devait présenter le rapport annuel de l'ONG de défense des droits de l'Homme après des mois de manifestations prodémocratie.

«J'avais espéré pouvoir mettre en lumière les attaques de plus en plus fortes menées par Pékin contre les efforts internationaux pour soutenir les droits de l'Homme», a-t-il déclaré dans un communiqué. «Ce refus de me laisser entrer à Hong Kong en est une illustration éclatante».

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.