Des ONG portent plainte contre Monsanto

PesticidesLe géant américain est accusé de distorsion d'analyses afin de prouver l'innocuité du pesticide glyphosate.

Des manifestants contre Monsanto.

Des manifestants contre Monsanto. Image: ARCHIVES-PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un collectif d'ONG emmené par l'organisation autrichienne Global 2000 a annoncé mercredi porter plainte contre Monsanto et l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Et cela pour distorsion d'analyses afin de prouver l'innocuité du pesticide glyphosate.

«Nous sommes fondés à penser que les autorités européennes et les industriels ont cherché, via des interprétations faussées d'analyses, à maintenir le glyphosate sur le marché européen malgré ses probables effets cancérogènes pour l'être humain», a indiqué l'avocat de Global 2000, Josef Unterweger.

L'annonce de cette plainte intervient alors qu'un comité d'experts représentant les Etats membres de l'Union européenne doit statuer les 7 et 8 mars sur le renouvellement de l'autorisation du glyphosate, qui expire fin juin.

Cancérogène «probable» pour l'OMS

Cette substance très utilisée notamment par les exploitants agricoles a été déclarée cancérogène «probable» par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en mars 2015.

La Commission européenne s'est toutefois prononcée en faveur d'un renouvellement de son autorisation de commercialisation, après un avis de l'EFSA, qui avait suscité la polémique en novembre en jugeant «improbable» le risque cancérogène de ce pesticide.

Conclusions de Monsanto reprises

Global 2000 et d'autre ONG européennes reprochent à l'EFSA d'avoir repris telles quelles les conclusion de l'autorité sanitaire allemande BfR, qui avait elle-même endossé les conclusions du géant américain Monsanto en dépit d'«entorses grossières» à la méthodologie scientifique.

Selon les plaignants, les études épidémiologiques de l'OMS ont relevé un risque accru de «50%» de cancer des nœuds lymphatiques chez les personnes travaillant avec du glyphosate.

Les plaintes avec constitution de partie civile ont été déposées devant le parquet de Vienne et de Berlin et visent également le BfR, précise Global 2000, dans un communiqué. (ats/nxp)

Créé: 02.03.2016, 14h53

Articles en relation

Monsanto supprime des postes à Morges

Industrie La multinationale américaine réduit ses effectifs dans le monde entier tout en maintenant son siège européen dans le canton de Vaud. Plus...

Monsanto dans le rouge au premier trimestre

Agrochimie Le géant a été plombé par la baisse des ventes de semences transgéniques et il va réduire ses effectifs. Plus...

Monsanto va supprimer 2600 emplois

Etats-Unis Plombée par la chute des prix des produits agricoles, l'entreprise américaine a livré des prévisions à la baisse pour 2015-2016. Plus...

Agriculteur intoxiqué: Monsanto fait recours

France Le groupe américain Monsanto, géant mondial des semences, des OGM et de l'agrochimie, s'est pourvu en cassation contre un jugement le désignant comme responsable. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.