L'ONU met en garde contre la censure en RDC

Election présidentielle La répression de Kinshasa envers l'opposition et les journalistes pourrait se retourner contre le pouvoir, préviennent les Nations unies.

Alors que les résultats de l'élection présidentielle n'ont toujours pas été annoncés, les autorités tentent de museler l'opposition et les médias.

Alors que les résultats de l'élection présidentielle n'ont toujours pas été annoncés, les autorités tentent de museler l'opposition et les médias.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ONU a dénoncé vendredi la répression menée par le pouvoir en République démocratique du Congo (RDC) contre les voix dissidentes. Cette répression risque de se retourner contre lui lorsque le résultat de l'élection présidentielle sera annoncé, a-t-elle estimé.

«Effet inverse»

«L'intimidation et le harcèlement à l'encontre des journalistes, des candidats de l'opposition et des défenseurs des droits de l'homme se poursuivent», a dénoncé Ravina Shamdasani, porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, lors d'un point de presse à Genève.

«Et pendant cette période très sensible, très tendue, nous craignons que ces efforts pour réduire au silence la dissidence puissent avoir un effet inverse considérable lorsque les résultats seront annoncés», a-t-elle poursuivi, en appelant «toutes les parties à s'abstenir de recourir à la violence».

Longue attente

Le scrutin s'est déroulé dimanche dernier et le pays attend désormais la proclamation du successeur du président Joseph Kabila, au pouvoir depuis près de 18 ans. Mais à mesure que la tension monte, les autorités tentent de museler l'opposition et les médias.

La correspondante de Radio France internationale (RFI) a été contrainte de quitter Kinshasa jeudi et le signal de réception de RFI a été également coupé. Les Congolais sont également privés d'accès à l'internet depuis lundi.

«Respect de la vérité et la justice»

La Commission électorale (Céni), seule habilitée à proclamer les résultats des élections, a laissé entendre qu'elle pourrait retarder cette annonce, prévue pour ce dimanche. L'Eglise catholique congolaise, qui affirme connaître le nom du vainqueur de la présidentielle, demande à la Céni de proclamer les résultats sans tarder «dans le respect de la vérité et la justice».

Les Etats-Unis ont aussi appelé jeudi les autorités électorales de RDC à «respecter» le choix des Congolais en publiant des résultats «exacts», avec des menaces de sanctions dans le cas contraire. Mardi, les représentants des Etats-Unis, de l'Union européenne et de plusieurs pays occidentaux, dont la Suisse, avaient exhorté Kinshasa à débloquer l'accès à l'Internet et aux médias. (ats/nxp)

Créé: 04.01.2019, 15h26

Articles en relation

Les évêques affirment connaître le vainqueur

Elections en RDC La puissante conférence épiscopale (Cenco) connaîtrait le résultat des élections et demande aux autorités de les proclamer. Plus...

RDC: Internet coupé à l'heure des résultats

Afrique Alors que remontent les résultats de la présidentielle en RDC, l'accès à Internet a été coupé par les autorités. Plus...

Présidentielle: des anomalies dans le dépouillement

RD Congo Des présidentielles ont eu lieu dimanche en RDC. Les observateurs de l'Eglise catholique ont noté des anomalies. Le gouvernement a coupé l’accès à Internet Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...