L'ONU s'inquiète pour les migrants vénézuéliens

VenezuelaLe haut-commissaire de l'ONU pour les réfugiés veut une stratégie régionale pour protéger les Vénézuéliens qui fuient.

Une jeune fille vénézuélienne dans un camp improvisé en Equateur.

Une jeune fille vénézuélienne dans un camp improvisé en Equateur. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le haut-commissaire de l'ONU pour les réfugiés, Filippo Grandi, a déclaré samedi à Bogota qu'il encouragerait une stratégie régionale afin d'assurer la protection des migrants vénézuéliens. Le but est d'éviter qu'ils soient victimes de la criminalité.

L'«inquiétude majeure» concerne les risques encourus par les Vénézuéliens, qui fuient en masse la crise économique dans leur pays, au cours de leur périple vers les pays voisins, a indiqué Filippo Grandi, qui a entamé en Colombie une tournée en Amérique du Sud qui le mènera également en Argentine, au Pérou et en Equateur.

Nous voulons «qu'ils puissent avoir accès à une protection (...) dans plusieurs pays et qu'ils ne soient pas confrontés à des risques, à la criminalité, à des dangers, tout spécialement les femmes, les enfants», a-t-il souligné.

5000 départs par jour

Selon l'ONU, quelque 1,9 million de personnes ont quitté le Venezuela depuis 2015, fuyant la crise économique et politique que traverse leur pays, marquée par une hyperinflation et une pénurie de produits de première nécessité, dont les aliments et les médicaments.

La Colombie, qui partage 2200 kilomètres de frontière avec le Venezuela, a reçu ces dernières années plus d'un million de personnes en provenance de ce pays, dont 820'000 ont régularisé leur situation.

«Quelque 5000 personnes quittent le Venezuela chaque jour. Actuellement, c'est le plus grand mouvement de population dans l'histoire récente de l'Amérique latine», avait déclaré M. Grandi le 1er octobre à Genève. Le président du Venezuela Nicolás Maduro a nié l'existence d'une crise humanitaire et migratoire dans son pays. (ats/nxp)

Créé: 07.10.2018, 04h23

Articles en relation

Une police pour limiter les départs vers la Colombie

Venezuela Une unité spéciale a été créée pour renforcer les contrôles à la frontière avec la Colombie, point de passage de milliers de vénézuéliens fuyant la crise. Plus...

Le Pérou ferme sa porte aux migrants vénézuéliens

Crise au Venezuela Lima a décidé d'exiger un passeport aux milliers de réfugiés qui fuient le Venezuela pour se rendre au Pérou. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.