Opération plages propres en Indonésie

AsieUne opération plages propres en Indonésie a permis de récupérer des centaines de tonnes de déchets la semaine dernière.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des dizaines de milliers d'Indonésiens ont participé en fin de semaine à une vaste opération de nettoyage des plages pour s'attaquer au problème de la pollution marine dans le pays. L'Indonésie est le deuxième producteur mondial de débris marins après la Chine.

Ce ramassage s'est déroulé dans les 17'000 îles que compte l'archipel, le jour où le pays célébrait son 74e anniversaire d'indépendance, ont indiqué lundi les organisateurs. L'opération a permis de récupérer des centaines de tonnes de déchets, selon son coordinateur, le Pandu Laut Nasional.

L'Indonésie s'est engagée à réduire les déchets plastiques en mer de 70% d'ici 2025. Une série d'initiatives, parfois originales, ont été prises en ce sens.

Les usagers des bus de la deuxième ville du pays, Surabaya, peuvent par exemple désormais troquer un trajet contre du plastique recyclable. Bali a, de son côté, interdit l'utilisation du plastique à usage unique. (ats/nxp)

Créé: 20.08.2019, 01h09

Articles en relation

Un bébé-star dugong victime des plastiques

Thaïlande Un bébé dugong star des réseaux sociaux en Thaïlande a succombé aux déchets plastiques retrouvés dans son estomac. Plus...

Il meurt en luttant contre les déchets sauvages

France Le maire de Signes, près de Toulon, a été renversé mortellement par un fourgon qui venait de déposer des gravats de manière illégale. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.