L'opposant kurde Demirtas reste en prison

TurquieUn tribunal turc a rejeté vendredi la demande de libération de l'opposant kurde Selahattin Demirtas, détenu depuis novembre 2016.

Selahattin Demirtas risque jusqu'à 142 ans de prison.

Selahattin Demirtas risque jusqu'à 142 ans de prison.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors qu'une décision de la Cour européenne des droits de l'homme appelle à la libération de l'opposant kurde Selahattin Demirtas, un tribunal turc a rejeté sa demande de liberté ce vendredi.

«Un tribunal local a rejeté la demande de libération de Demirtas», a indiqué à l'AFP une responsable du Parti démocratique des peuples (HDP, prokurde), dont M. Demirtas est l'une des figures de proue. Dans un communiqué publié vendredi, le HDP a dénoncé une décision «politique», prise sous «la pression du président Erdogan».

Détenu depuis novembre 2016, accusé d'activités «terroristes», Selahattin Demirtas risque jusqu'à 142 ans de prison dans le principal procès à son encontre.

La demande de libération déposée par ses avocats et rejetée par le tribunal d'Ankara vendredi suit une décision de la CEDH. Elle a sommé il y a dix jours la Turquie de mettre fin «dans les plus brefs délais» à la détention provisoire de Selahattin Demirtas.

Mais le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui accuse régulièrement le HDP d'être la vitrine politique du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), classé «terroriste» par Ankara et ses alliés occidentaux, a rapidement balayé cette décision en estimant qu'elle n'était pas contraignante pour Ankara. (ats/nxp)

Créé: 30.11.2018, 15h54

Articles en relation

Erdogan ne veut pas libérer Demirtas

Turquie La Cour européenne des droits de l'homme somme le président turc de libérer l'opposant Demirtas, détenu depuis 2016. Erdogan s'y oppose. Plus...

Le parti pro-kurde HDP remplace son dirigeant

Turquie Les délégués du principal parti prokurde ont élu Pervin Buldan et Sezai Temelli pour remplacer notamment leur charismatique leader incarcéré, Selahattin Demirtas. Plus...

Demirtas stoppe sa grève de la faim

Turquie - Kurdes Le leader pro-kurde protestait contre ses conditions de détention «inhumaines» en Turquie. Plus...

Le chef du parti pro-kurde risque la prison

Purges en Turquie Les procureurs turcs veulent faire condamner le chef du parti pro-kurde HDP Selahattin Demirtas pour «diffusion de propagande d'un groupe terroriste». Il risque 5 ans de prison. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.