Des opposants «trollent» Erdogan sur Google

TurquieUn parti en opposition au président en place a choisi l'humour pour faire passer son message sur le Net.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A moins de deux semaines d'élections cruciales en Turquie, un parti d'opposition au président Recep Tayyip Erdogan a lancé une campagne publicitaire inédite sur Google. Il mise sur l'humour pour pallier un manque de visibilité dans les médias classiques.

L'Iyi Parti de Meral Aksener (droite nationaliste) fait face à Recep Tayyip Erdogan et son parti AKP lors du double scrutin présidentiel et législatif du 24 juin. Il a indiqué mardi avoir lancé la veille cette campagne au moyen de Google AdWords, la régie publicitaire du moteur de recherche.

Message humoristique

Le principe est simple, explique l'Iyi dans son communiqué: lorsqu'un internaute fait une recherche sur Google à l'aide de certains mots-clés particulièrement utilisés, le premier résultat qui s'affiche est un message humoristique redirigeant vers le site du parti de Meral Aksener. Par exemple, lorsqu'un internaute tape «AKP» dans la barre de recherche, le message suivant s'affiche : «Désormais, il y a mieux».

Autre exemple, la recherche «les jeunes» affiche le résultat suivant: «La tranche d'âge oubliée par le gouvernement». La campagne s'en prend également au palais présidentiel démesuré de Recep Tayyip Erdogan ou encore à un célèbre chanteur qui lui a apporté son soutien.

Humour corrosif

Ce procédé qui combine humour corrosif et maîtrise d'Internet a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, un espace dans lequel le parti de Meral Aksener s'investit tout particulièrement dans un contexte de couverture médiatique très déséquilibrée.

En effet, si les chaînes de télévision diffusent en direct les discours du président Recep Tayyip Erdogan du début à la fin, elles accordent un temps d'antenne bien plus faible à ses opposants, comme Meral Aksener.

Les élections du 24 juin sont particulièrement importantes, car elles marqueront l'entrée en vigueur de la plupart des mesures de renforcement des pouvoirs du président adoptées lors d'un référendum constitutionnel l'an dernier. (ats/nxp)

Créé: 06.06.2018, 08h18

Articles en relation

Un caricaturiste écroué pour «insulte» à Erdogan

Turquie Nuri Kurtcebe, auteur de romans graphiques et dessinateur de presse, a été incarcéré. Il avait été condamné en 2017. Plus...

Erdogan appelle les Kurdes à voter pour lui

Turquie Lors d'un meeting à Diyarbakir, le président turc a appelé les Kurdes à le soutenir en vue des élections du 24 juin. Plus...

Photos avec Erdogan: «Ils ont fait une erreur»

Football La fédération turque s'est élevée contre les critiques essuyées par Özil et Gündogan, qui ont pris la pose avec Erdogan. Plus...

Une dédicace à Erdogan ébranle l'Allemagne

Football Des joueurs allemands d'origine turque ont été pris en photo avec le président turc Erdogan. Les réactions fusent outre-Rhin. Plus...

La fronde des anti-Erdogan sur Twitter

Turquie Le hashtag #Tamam -assez, en turc- connait un grand succès sur Twitter chez les opposants au président turc Recep Erdogan. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.