Les orques en captivité vont être libérés

RussieLes cétacés étaient entassés dans des petits bassins en Extrême-Orient et leur sort avait ému le monde entier. Poutine a annoncé leur libération imminente.

11 orques et 93 bélugas (baleines blanches) étaient entassés dans des petites piscines pour être vendus à l'étranger.

11 orques et 93 bélugas (baleines blanches) étaient entassés dans des petites piscines pour être vendus à l'étranger. Image: Twitter/RT

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les autorités russes ont annoncé jeudi la remise en liberté imminente de cétacés entassés dans des bassins en Extrême-Orient et dont le sort avait suscité l'émotion dans le monde entier.

En pleine séance annuelle de questions-réponses de Vladimir Poutine à la télévision, une journaliste de la télévision publique a rapporté en direct que deux orques et six bélugas avaient été retirés des bassins où ils se trouvaient pour être relâchés dans la nature.

La diffusion en février de photographies de 11 orques et 93 bélugas présents depuis l'été dans des petites piscines près de Nakhodka, dans l'Extrême-Orient russe, pour être vendus à l'étranger avait déclenché une vague de protestations internationales.

Environ 4 mois

Face au scandale, les autorités russes avaient promis de réintroduire les cétacés dans la mer. Elles s'étaient cependant attirées les critiques de scientifiques en disant compter les relâcher à proximité immédiate du lieu où ils sont tenus captifs, à 1300 kilomètres de leur lieu de capture en mer d'Okhotsk. Finalement, les mammifères marins doivent êtres relâchés au large d'un archipel de la mer d'Okhotsk.

Selon le vice-Premier ministre Alexeï Gordeïev, la libération de tous les animaux prendra «environ quatre mois». «Un orque peut être vendu pour, à ce que je sais, près de 100 millions de dollars (...) Lorsque de grosses sommes sont impliquées, les problèmes sont plus durs à régler. Dieu merci les choses commencent à bouger», a réagi Vladimir Poutine.

Le gouvernement a promis de supprimer la faille juridique utilisée par les trafiquants pour vendre des animaux à l'étranger, en particulier en Chine. (afp/nxp)

Créé: 20.06.2019, 15h20

Articles en relation

Orques et bélugas libérés de leur prison en Russie

Délivrance La diffusion de photographies de 11 orques et 93 bélugas dans de petites piscines avait fait scandale. Les mammifères vont être libérés. . Plus...

Les bélougas et les orques chassés à outrance

Russie La Russie a officiellement exporté 91 mammifères marins vivants, dont des baleines et des dauphins. 84 sont partis en Chine. Plus...

Vers la fin des dauphins et des orques en captivité

France La reproduction en captivité a été interdite dans un arrêté publié samedi à l'initiative de Ségolène Royal. Plus...

SeaWorld n'élèvera plus d'orques en captivité

Etats-Unis Les défenseurs des animaux ont salué, jeudi, la décision des parcs d'attraction américains de cesser l'élevage de ces gros cétacés. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.